Blog

À boire et à manger

Comment bien choisir un melon ?

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Comment bien choisir un melon ?
Photo Adolfo Calsin/Flickr

Rond et savoureux, le melon garnit généreusement les étals des marchés en été et il est un des fruits et légumes préférés des français. Rafraîchissant et juteux, il est parfait en entrée avec une simple tranche de jambon sec ou en dessert, pour finir le repas sur une note sucrée. Mais comment bien choisir un melon et être certain de savourer une chair sucrée et croquante ? Les conseils sont nombreux et parfois fantaisistes. Pour sélectionner les meilleurs melons, suivez ces quelques astuces !

1- Soupesez le melon

Le principal critère pour choisir un melon est le poids. Plus un melon est lourd, proportionnellement à sa taille, plus il sera sucré et savoureux. Le premier geste à faire est donc de soupeser le melon. N'hésitez pas à comparer les différents fruits présents sur l'étal.

2- Vérifiez la queue du melon

Deuxième étape : observez le pédoncule, il se décolle lorsque le fruit arrive à maturité. Le décollement du pédoncule a lieu après l’apparition de la craquelure sur le melon. Cette craquelure est le signe extérieur de la « richesse » du melon.

3– Pour bien choisir un melon, sentez-le

Vous vous êtes toujours moqué de vos voisins de supermarché qui collaient leur nez sur les melons pour les sentir ? Vous avez tort ! L'odeur du melon est un bon indicateur. Plus un melon est mûr, plus il est odorant. Si son parfum est légèrement sucré, on dit banco ! En revanche, si l'odeur est trop forte, cela signifie sûrement que le fruit est trop mûr.

4- Regardez l'aspect du melon

Contrairement aux idées reçues, l'aspect lisse ou brodé de la peau du melon n'a aucune importance. En revanche, bannissez les melons à la peau molle.

5 – Comptez les tranches

Si l'aspect de la peau n'a pas grande importance, faites toutefois attention au nombre de tranches (les sillons verts foncés) qui apparaissent sur la surface du melon. Si le fruit en compte 10, c'est qu'il est probablement succulent. Aussi, plus les tranches sont marquées plus le melon sera bon. Vue, odorat, toucher, tous vos sens sont mobilisés pour choisir et trouver le bon melon. Vous pouvez conserver votre melon dans un cellier ou une cave ou à défaut dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Pensez bien à l’emballer dans une boîte ou sachet hermétique pour que son odeur ne se propage pas aux autres aliments. Consommez-le rapidement seul ou utilisez-le pour une recette sucrée maison comme une confiture de melon et fleur de lavande, un smoothie melon-soja ou un millefeuille melon-pastèque.

Tags