Blog

À boire et à manger

Cèpes : les techniques de conservation

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Cèpes : les techniques de conservation

Les cèpes sont des champignons de la famille des Boletus, très appréciés pour leur saveur intense et raffinée. Avec leur chapeau rond et marron foncé, qui peut arriver à avoir un diamètre de 35 cm et leur forte odeur de mousse, ils sont les protagonistes de la cuisine d’automne.

Si vous voulez prolonger le plaisir de savourer de délicieux cèpes pendant toute l’année, il existe des méthodes pour les conserver. Découvrons-les.

Cèpes : saisonnalité

Il existe plusieurs types de cèpes, mais on peut dire qu’en général ils poussent quand la terre a un taux d’humidité élevé et une température comprise entre 10 et 25 degrés. La meilleure période pour la cueillette est entre la fin de l’été et le début de l’automne, jusqu’à l’arrivée de l’hiver. Il y a pourtant plusieurs facteurs variables qui ont une influence sur la naissance et le développement de ces délices.

Comment choisir et nettoyer les cèpes

La première étape qui permet une bonne conservation des cèpes est le nettoyage des champignons. On vous conseille de choisir des champignons bien intacts, compactes et fermes, sans taches noires, ni petits trous, au parfum intense et agréable de mousse.

Pour nettoyer les cèpes, procurez-vous un couteau bien affilé, une brosse alimentaire et un torchon en lin (ou du papier absorbant) : commencez par couper l’extrémité moussue des pieds de cèpe, souvent couverte de terre. Séparez les pieds des têtes des champignons et éliminez les éventuelles parties abimées. Vérifiez qu'ils ne sont pas attaqués par les vers et supprimez éventuellement les parties atteintes. Ensuite, passez délicatement la brosse sur les parties à nettoyer. Pour finir, frottez le champignon à l’aide du torchon mouillé et essoré.

Comment conserver les cèpes ?

Maintenant que vos champignons sont bien propres, vous pouvez commencer le processus de conservation. Vous aurez plusieurs options.

  • La dessiccation ou séchage

Les cèpes, coupés en lamelles, peuvent être séchés à la chaleur artificielle. Il existe en commerce des séchoirs électriques, mais les champignons peuvent également être déshydratés au four (encore mieux si ventilé), à une température de 45°. Il est conseillé de laisser le four légèrement ouvert pour permettre à l’humidité de sortir, cela prendra 12h environ. Petite astuce : quand les champignons deviennent cassants, le séchage est réussi.

  • La congélation

On vous conseille de congeler les cèpes crus. Après le nettoyage, coupez-les en dés afin d’en favoriser la congélation rapide et pour qu’ils soient déjà prêts à être utilisés quand vous en aurez besoin. Mettez-les dans un sachet de congélation, et puis au congélateur. Il est important que les cèpes soient bien secs avant être congelés, pour éviter que de cristaux de glace se forment autour d’eux. Petite astuce : notez toujours la date de congélation.

  • Faire des conserves de cèpes à l’huile

Pour préparer une conserve de cèpes à l’huile, coupez les champignons en lamelles et blanchissez-les pour quelques minutes dans de l’eau bouillante, avec un peu de vinaigre de vin blanc. Ensuite, égouttez-les et faites-les revenir à la poêle avec un filet d’huile d’olive, sel poivre et romarin (ou d’autres épices ou herbes que vous préférez). Laissez-les bien refroidir et puis mettez-les dans un pot que vous aurez stérilisé en précédence. Couvrez les champignons complètement avec de l’huile d’olive. Fermez le pot et conservez-le dans un endroit sec et frais, à l'abri de la lumière. Au moment de la dégustation, vous n’aurez qu'à les égoutter et les faire revenir rapidement à la poêle.

Si vous aimez les cèpes, découvrez milles façons gourmandes pour en profiter au maximum

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags