Blog

À boire et à manger

Tous les secrets du pliage de la galette bretonne dévoilés !

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Tous les secrets du pliage de la galette bretonne dévoilés !

Maintenant que vous savez tout sur les secrets de la galette de blé noir, recette à l'appui, il est temps d'apprendre à plier correctement une galette bretonne.

En carré, en triangle, en triangle "ouvert"... A chaque garniture son pliage adapté. Kei Seito, formatrice à l'Atelier de la Crêpe à Saint-Malo et élue meilleure cheffe crêpier de Bretagne en 2006, nous dévoile ses secrets.

Galette de blé noir : quel pliage pour quelle garniture ?

A l'occasion du festival Bretons d'ici - Bretons d'ailleurs, la cheffe d'origine japonaise a présenté au public trois façons de plier la galette de blé noir. 

Le premier et le plus traditionnel des pliages est le carré. "On l'utilise beaucoup pour les galettes complètes. Cela permet de bien placer l'oeuf miroir au centre de la pâte et de pouvoir replier les bords."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par BREIZH Café (@breizhcafe_fr) le

Le deuxième pliage est le triangle : "On l'utilise davantage lorsque les garnitures sont volumineuses. On plie la galette en triangle, on la pose dans le fond de l'assiette et on place tous les ingrédients par-dessus, rien n'est caché dans la galette. Cette présentation est idéale lorsqu'on prépare une galette de blé noir avec des pommes de terre par exemple", précise la cheffe.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par BREIZH Café (@breizhcafe_fr) le

Dernier pliage : le triangle "ouvert", où l'un des bords n'est pas refermé. Ce pliage est parfait lorsqu'on souhaite ajouter de la salade dans l'assiette, sur le côté ouvert de la galette.

Galette bretonne : deux pliages bonus

Le groupe Breizh Café est connu pour son mariage entre la tradition bretonne et le savoir-faire japonais. Kei Seito nous propose donc deux pliages modernes, que les habitués du restaurant connaissent bien : le pliage de l'"amuse-galette" et celui des "breizh rolls".

Pour le premier, il suffit de garnir très légèrement la galette, avec un bon beurre aux algues par exemple, placer une spatule sous l'extrémité de la galette et de plier sur une largeur de 2 ou 3 cm, et ainsi de suite jusqu'à la fin de la galette. Vous pouvez ensuite couper des petits rectangles et servir pour l'apéritif.

Crédit : Laurent Dupont

 Le dernier pliage, le breizh roll, est une galette roulée sous forme de maki, à garnir des ingrédients de votre choix.

Vous allez tenter l'un de ces pliages ? N'hésitez pas à nous envoyer vos plus belles photos sur Facebook !

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags