Blog

À boire et à manger

La cuisine au foin vue par Florent Ladeyn

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
La cuisine au foin vue par Florent Ladeyn
Photo Miskin

En France, lorsqu'on parle de cuisine au foin, la plupart des gourmets pensent automatiquement à Florent Ladeyn. Le chef du restaurant étoilé L'Auberge du Vert Mont à Boeschepe s'est en effet fait remarquer dans l'émission Top Chef avec ses créations originales autour du foin, du beurre à la glace en passant par les viandes fumées.

Aujourd'hui encore, Florent Ladeyn est intarissable sur le sujet : "Si on me lance sur le foin, j'ai du mal à m'arrêter" avoue-t-il. C'est exactement pour cette raison que Fine Dining Lovers a fait appel au chef pour en savoir plus sur la cuisine au foin et lui demander quelques conseils.

Comment as-tu appris à cuisiner avec le foin ? 
La cuisine au foin existe depuis des siècles. Avant la mondialisation, on n'utilisait pas des épices venues de l'autre bout de la planète pour assaisonner ses plats. On utilisait ce qu'on avait sous la main à savoir les herbes aromatiques et le foin. A l'époque, on utilisait surtout ces plantes pour masquer le goût des viandes faisandées. Avec le temps, on s'est également rendu compte que le foin était un antiseptique naturel et on a commencé à enrouler les viandes dans le foin pour maintenir un degré d'hygrométrie satisfaisant, car c'est l'eau qui favorise la propagation des microbes. Par exemple, lorsqu'on farcit une volaille avec du foin, on la conserve plus longtemps. De plus, le foin apporte des arômes à la viande. Bref, je n'ai rien inventé ! 

Au départ quand je me suis mis à travailler le foin, c'était pour fumer mes ingrédients. J'ai deux hectares de terrain sans arbre autour du restaurant donc j'utilise le foin de chez moi, y'a pas plus local.

Quel est l'intérêt de la cuisson au foin ? 
Quand on parle du foin, c'est comme si on parlait de la vanille. Il n'y a pas un foin mais des foins. Quand le foin est encore vert, frais mais sec, on obtient des notes de confit, de pruneau et de vanille. A ce stade là, on l'utilise alors pour l'infuser dans le lait pour faire une glace par exemple. Une fois, j'ai aussi préparé un lapin avec du foin assez jeune et je ne sais pas si mon cerveau m'a joué des tours, mais ça m'a vraiment rappelé le goût du pruneau. 

Mais plus tu vas attendre, plus le foin va tirer vers le côté épicé et boisé que l'on peut retrouver dans la cannelle.

Le goût varie aussi en fonction du foin : s'il n'est fait que d'herbe, ça ne sera pas aussi intéressant qu'un foin à base d'herbes, de plantes ou encore de camomille. Le foin varie aussi selon les saisons. Il y a le foin de printemps mais aussi celui d'été qui est plus floral. Il y a tout un tas de parfums possibles !

La cuisine au foin est-elle difficile d'accès ?
Pas du tout ! Il est par exemple très simple d'infuser du foin dans de la crème ou une ganache, d'en ajouter en cours de cuisson pour parfumer une papillote, d'en ajouter à une viande pour l'épicer naturellement ou même de le torréfier pour faire ressortir différents arômes de pain toasté.

Où peut-on acheter du foin pour cuisiner ?
Le mieux, si on habite près de la campagne, est d'aller chez le fermier du coin pour lui en demander ou de prendre celui de son jardin si on en a. On peut aussi en trouver en animalerie.

Auriez-vous quelques exemples de plats au foin proposés à L'Auberge du Vert Mont ?
La carte change très souvent mais on a déjà proposé du pigeonneau maturé au foin. On l'utilise alors pour la maturation mais aussi pour apporter une finesse aux chairs. Il y a quelques semaines, j'ai proposé une tarte au coing accompagné d'une glace au foin mais aussi un porridge de graines tournesol germées où l'on cuisait ces graines dans un bouillon de foin. Croyez-moi, ça avait bien plus de goût qu'un bouillon de viande ! Actuellement on fait aussi des essais sur une brioche au foin pour les petits-déjeuners de L'Auberge. 

Auriez-vous une petite recette à nous proposer ?
Je vous propose L'Oeuf de poule heureuse fumé au foin et topinambour.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags