Blog

À boire et à manger

5 choses à savoir sur la noix de muscade

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
5 choses à savoir sur la noix de muscade

Originaire des îles Banda, un archipel appartenant à la province indonésienne des Moluques, la noix de muscade est célèbre pour son goût unique et aromatique, mais aussi ses propriétés et pour ses effets hallucinogènes.

Vous ne saviez peut être pas qu’en Inde cette épice est pulvérisée et fumée : son effet psychédélique est produit par la myristicine, une substance similaire à l’amphétamine, que la noix de muscade contient en petites quantités. Cela fait qu’une surdose de noix de muscade dans l’organisme peut être dangereux.

Découvrez cinq curiosités sur la noix de muscade, une épice à utiliser avec modération !

1. La noix de muscade vient d’une plante à feuilles persistante, la Myristica Fragrans. Il s’agit d’un arbre qui peut arriver à mesurer 20 mètres, dont la graine décortiquée est la noix de muscade. De cette dernière on obtient aussi le macis : il s’agit de l'épice obtenue à partir du tégument de la noix de muscade, au goût très envoûtant et doux.

2. La noix de muscade fut commercialisée par les Arabes et les Vénitiens pendant le moyen âge. Elle était considérée comme un produit tellement précieux, que les importateurs ne révélaient jamais la position des îles d’où elle provenait.

Photo : Wikipedia

3. La noix de muscade a été a l'origine de plein de guerres et de conflits : après avoir été géré par les portugais au XIV siècle, le commerce de la noix de muscade fut à l'origine d'un conflit entre la Grande Bretagne et les Pays Bas. A partir du XVII siècle, les habitants des îles Banda furent massacrés et réduits en esclavage par les hollandais afin de contrôler la production de cette épice.

4. Pendant le royaume de Elisabeth I (1558–1603), la noix de muscade, déjà appréciée comme épice médicinale pendant le moyen âge, devint un remède populaire pour la peste noire, ce qui fit monter en flèche son prix.

5. La noix de muscade est considérée comme « viagra féminin » au Zanzibar, où 95% de la population est musulmane : les femmes ne peuvent pas boire d’alcool, mais elles peuvent gratter des doses abondantes de noix de muscade dans leur porridge, un grand classique de leur jour de mariage.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags