Blog

À boire et à manger

Pain d’épices : A la découverte du biscuit de Noël par excellence

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Pain d’épices : A la découverte du biscuit de Noël par excellence

Pas de Noël sans sapin richement décoré, ni sans Mariah Carey qui chante All I Want For Christmas is You. Mais pas de Noël non plus sans pain d’épices ! Son parfum et son goût évoquent à eux seuls l’atmosphère de Noël comme aucune autre préparation, invitant aussi les personnes les plus rustiques à s’abandonner  aux joies de Noël, particulièrement quand le pain d’épices se transforme en une maisonnette. De la cannelle, des clous de girofle, de la noix de muscade, du miel et bien sûr du gingembre : comment une recette aussi simple est-elle devenue un symbole du mois de décembre ?


Une vieille histoire


L’histoire du pain d’épices remonte à l’an 992. Les épices en tant qu’ingrédients pour les pains et les gâteaux étaient déjà connus en Europe au temps des Romains. Elles garantissaient une longue conservation et cachaient les ingrédients moins frais. C’est l’Evêque arménien Gregorio di Nicopeli cependant qui porta en France un ingrédient jusqu’alors inconnu, le gingembre. Il paraît que c’est lui qui arrivé au monastère de Pithiviers, aurait enseigné aux moines comment préparer le pain d’épices.


Plein de noms mais un seul biscuit

Qui lui a donné pour la première fois une forme humaine n’est cependant pas très claire. Mais il semblerait toutefois qu’il y avait des bonhommes en forme de pain d’épices à la cour d’Elisabeth I qui aimait créer des portraits comestibles de ses invités. La frontière entre l’histoire et la légende est toujours très fine. Mais ce qui est sûr, c’est que le pain d’épices ou biscuit au gingembre soit devenu un symbole de Noël partout dans le monde, avec ses nombreuses variantes dans les différents pays. En Belgique par exemple, on parle de spéculoos et contiennent en plus de la cannelle.


Il était une fois une petite maison très jolie

Bien sûr, la partie la plus amusante pour préparer les biscuits au gingembre, c’est la décoration avec le sucre glace. Et qui a déjà réalisé des bonhommes en pain d’épices peut aussi se lancer dans la maisonnette au pain d’épices !
Le web est plein de tutoriels et de recettes de puis qui créés des cathédarales au sens propre du terme à qui essaie tant bien que mal de faire quelque chose qui ressemble à un bonhomme. Nous vous proposons ce tutoriel video que nous avons trouvé particulièrement bien fait et qui montre aussi bien comment construire une maison de pain d’épices que comment faire un bonhomme de pain d’épices.

Et si faire une maisonnette ou un bonhomme en pain d’épices demande selon vous trop de travail, nous vous proposons ici une large sélection de recettes pour vos desserts de Noël.

Tags