Blog

À boire et à manger

Selon les chefs italiens, les mets les plus célèbres d'Italie sont mal cuisinés à l'étranger

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Selon les chefs italiens, les mets les plus célèbres d'Italie sont mal cuisinés à l'étranger

Pizza, pasta, focaccia... On raffole tous de la cuisine italienne ! Pourtant, selon les chefs italiens, les étrangers auraient tendance à dénaturer quelques recettes (on se souvient tous du "carbonara gate") ou carrément à mal les préparer. « La pizza, les pâtes, le pain et la sauce salade sont les mets qui sont les plus mal préparés à l'étranger », assure même Sylvia Baldini, une chef italienne qui a fait ses classes dans les cuisines étoilées et réside désormais aux Etats-Unis. Mais quelles sont ces erreurs commises à répétition ?

Cuisine italienne : les erreurs des étrangers

Selon la chef, dont les propos ont été recueillis par le journal The Independant, la plus grosse erreur est de combiner trop de saveurs. Sylvia Baldini explique ainsi qu'en Italie, on évite par exemple de surcharger les pizzas avec trop de garnitures. Ayez donc la main légère sur les viandes, les fromages et l'ananas (!!!) et privilégiez une bonne sauce tomate, une mozzarella di Bufala et quelques feuilles de basilic. Point.

Mais d'après la chef, le plat le plus souvent saccagé serait les pâtes. « Je trouve que c'est le plat pour lequel le plus d'erreurs sont commises. Elles sont soit trop cuites, soit pas assez, mal assaisonnées et servies avec trop d'ingrédients », explique la chef à The Independent

Même son de cloche chez Marco Scire, un chef italien installé au Royaume-Uni, qui tient à rétablir la vérité sur la sauce bolognaise. « Bien que toutes les nonna et mamma italiennes aient leur propre recette, la sauce bolo doit contenir deux types de viande, 75% de bœuf et 25% de porc, de la purée de tomate, du vin rouge de bonne qualité, des herbes fraîches comme du romarin et du thym, et de l'ail et de l'oignon ». Le chef recommande également d'oublier les spaghetti et de privilégier les tagliatelle ou pappardelle, qui retiennent mieux la sauce.

Les chefs expliquent également qu'il faut mieux faire son pesto maison, avec des pignons de pin, des feuilles de basilic, du sel et de l'huile d'olive. « Les commerces vendent une version bourrée d'ail que je ne servirais pas à mon pire ennemi », déplore Sylvia Baldini.

Enfin, concernant la touche dessert, « personne ne devrait finir un repas avec un cappuccino réservé pour le petit-déjeuner ou une pause café dans l'après-midi. Un expresso est un meilleur choix ». Voilà qui est dit !

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook !

Tags