Blog

À boire et à manger

Nourriture saine : quel est votre pouvoir de la superfood ?

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Nourriture saine : quel est votre pouvoir de la superfood ?

Le mot « superfood » génère 10 millions de résultats sur les moteurs de recherche web avec autant de sites dédiés au sujet ! Même si cet anglicisme est entré récemment dans le vocabulaire français, ce phénomène a rencontré un succès immédiat. Mais que veut-il dire exactement ?

Des aliments super riches en antioxydants

En anglais, l’Oxford Dictionary a introduit le mot superfood dans les années 90, avec pour définition : « un aliment riche en nutriments considérés comme bénéfiques pour la santé et le bien-être. » Les aliments attribués de « super » sont ainsi des aliments riches en nutriments, c'est à dire riches en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants.

Or les antioxydants ont un rôle essentiel dans la lutte contre les radicaux libres, principal facteur du vieillissement de l’organisme humain (accéléré par un mode de vie stressant, un régime alimentaire déséquilibré et la consommation d’alcool et de tabac).

Consommés régulièrement, les antioxydants contenus dans les superfoods ont un effet bénéfique sur la peau et le cerveau et aident à rester jeune.

Les superaliments les plus connus

Les baies de Goji et Maqui (une myrtille sauvage d’Amérique du sud) sont certainement les superfoods les plus connus : avantageux pour le tonus et l’énergie, ces fruits ont des propriétés anti-inflammatoires qui protègent le système immunitaire. Les maquis aideraient même à perdre du poids dans le cadre de régimes pauvres en calories et ont été listés comme l’un des cinq « brûleurs de graisse ».

Les graines de Chia contiennent 35% d’acides gras comme les Omega 3 et Omega 6, soit huit fois plus que dans le saumon. De plus, ces graines réduisent les niveaux de triglycérides avec, par conséquent, des effets bénéfiques pour le cholestérol.

Les baies de Goji comme les graines de Chia ont un goût assez neutre et sont généralement associés à d’autres aliments : elles peuvent accompagner une salade, un yaourt ou un fromage blanc, un smoothie, etc. Les graines de Chia servent aussi à épaissir des sauces.

La superfood ancestrale

Connaissez-vous l’orpin rose ? Cette plante surnommée racine d’or pousse essentiellement dans les régions froides de la planète. Les Vikings la mâchaient après les combats et les Inuits des régions polaires l’utilisent depuis 3000 ans pour ses propriétés énergisantes et revitalisantes.

L’orpin rose dite aussi rhodiola est consommée aujourd’hui sous forme de complément alimentaire. Elle est appréciée des sportifs car elle augmente l’endurance physique et intellectuelle. Elle stimule le système immunitaire et contribue à lutter contre la dépression et l’anxiété. Par ailleurs, en stimulant des sérotonines, l’orpin rose est un excellent régulateur de sommeil.

Les superaliments à portée de main

Tous les superaliments ne sont pas aussi inaccessibles et beaucoup sont même à portée de main qu’il s’agisse des myrtilles, du kale (variété de chou vert), des brocolis, de l’avoine, de la grenade ou du thé vert par exemple.

De plus, les gourmets seront heureux de savoir que la catégorie des superfoods comprend aussi le vin rouge, riche en antioxydants et le cacao ─ un antidépresseur instantané puisqu’il contient des sérotonines, aussi appelées « hormones du bonheur ».

Bien évidemment, pour obtenir le maximum d'effets bénéfiques, il est recommandé de ne pas modifier les aliments en les cuisinant, ce qui pourrait réduire leurs effets nutritionnels. Cette règle concerne également les intégrateurs de superfoods, c’est-à-dire les poudres obtenues avec des graines et des racines de plantes. Pour maximiser l’usage de ces substances, mieux vaut acheter les produits déshydratés à une température inférieure à 42°, comme dans un régime crudivore.

Tags