Blog

À boire et à manger

Le poulet en version sucrée

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Le poulet en version sucrée

Et si vous surpreniez vos invités avec un délicieux dessert à base de… poulet ? Oui, vous avez bien lu : on a déniché pour vous deux recettes sucrées qui comptent, parmi leurs ingrédients, la viande de la célèbre volaille que tout le monde connaît.

Pour cette découverte, et pour les recettes, on remercie la chroniqueuse culinaire Mireille Sanchez, auteure du livre Le Poulet Voyageur, qu'on pourrait définir comme une « bible du Gallus Gallus ».

A travers dix chapitres et 1000 recettes, le livre nous fait faire le tour du monde des plats à base de poulet : chaque chapitre se concentre sur un continent et raconte comment la viande de cet animal est arrivée dans les différentes cuisines et pays au fil des siècles, avec plein de petits anecdotes et curiosités gastronomiques. En suivant le voyage du poulet d’un pays à l’autre, c’est nous qui voyageons !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Le Poulet Voyageur (@lepouletvoyageur) in data:

Le Poulet Voyageur permet d'apprendre beaucoup de curiosités et de recettes à base de poulet, parmi lesquelles il y a aussi des desserts.

Alors, prêts à découvrir le poulet en version sucré ?

Le poulet, c’est surprenant !

Le livre est le résultat de sept ans de recherches, rencontres, voyages et aventures culinaires que l’auteure a fait en suivant les routes du poulet dans le monde entier. Un effort qui commence à avoir des récompenses : le livre a été élu Meilleur livre de cuisine au monde au Gourmand World Cookbook Awards 2019.

« Le poulet n’a pas fini de me surprendre » nous explique Mireille Sanchez. C’est par curiosité, et un peu par hasard, qu'elle a commencé à faire des recherches sur l’origine du poulet, et elle s’est rapidement retrouvée dans un tourbillon d’informations, d’histoires, de traditions et de délices.

Au fil de ses voyages, cet ingrédient s’est adapté à chaque tradition culinaire et aux autres ingrédients et types de cuisson qu’il a rencontré en donnant la vie à des recettes aux goûts extrêmement variés. Chaque recette a son histoire, qui nous fait voyager et explique la naissance d’un plat au sein d’une tradition culinaire.

Nos papilles sont désormais habituées à déguster des plats aigres-doux à base de poulet, dont les cuisines asiatiques (Chine, Thaïlande, etc.) sont si riches. Mais découvrir que cet ingrédient qu’on associe depuis toujours à un goût salé est parfois utilisé pour préparer des desserts, est assez surprenant !

Il ne reste que découvrir ces deux recettes de desserts à base de poulet !

Le Tavuk Gögsü (pudding turc au blanc de poulet)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Le Poulet Voyageur (@lepouletvoyageur) in data:

Un pudding à base de farine de riz, sucre, cannelle et poulet, ça vous dirait ? Le tavuk göğsü («tavuk», le poulet, «göğsü», la poitrine) est l'un des desserts turcs les plus populaires. Il est traditionnellement préparé à base de viande de poulet, de préférence d’une variété domestique originaire de la ville de Denizli, en Turquie, qui existait déjà au Moyen-âge. La viande, préparée en fines rillettes, est adoucie par la cuisson et ensuite mixée avec du lait, du sucre, du riz et de la cannelle. Il rappelle le blanc-manger français… mais renferme un ingrédient bien inédit, le poulet !

Voilà comment préparer le tavuk göğsü.

Ingrédients (4-6 personnes)
500 g de blancs de poulet
1 l d’eau

1,5 l de lait

300 g de sucre
120 g de farine de riz
1 pincée de sel

1 c. à café de cannelle

Préparation
Faire cuire les blancs de poulet dans l’eau bouillante à petits frémissements, 20 minutes. Les égoutter et les déchiqueter. Dans une casserole, hors du feu, délayer la farine dans le lait, ajouter le sucre
et la pincée de sel. Mettre sur feu doux et laisser prendre en crème sans cesser de remuer avec une cuillère de bois pendant 10 minutes environ. Préchauffer le four à 220 °C. Ajouter le poulet, dans la crème, brasser vigoureusement pour écraser le poulet le plus possible. Verser ce pudding dans un plat large de 2 à 3 cm d’épaisseur, saupoudrer de sucre et faire caraméliser quelques minutes sous le gril du four. Laisser refroidir, découper en carrés et servir froid, saupoudré de cannelle.


Le Miso-Matsukazé (dessert du nouvel an japonais)

Après la Turquie, direction le Japon pour découvrir un autre recette sucrée à base de poulet.
Le Miso-Matsukazé est un dessert qu’on sert normalement en occasion du « o-sechi ryori », le nouvel an japonais. C’est une recette traditionnelle assez simple à faire, à base de farine de blé, escalopes de poulet hachées, sauce soja et shiro-miso. Ce dernier ingrédient est une pâte de soja fermentée. Il y a énormément de variétés de miso, dans cette recette il faut choisir le shiro-miso (ou miso blanc) qui est vraiment doux.

Voilà comment préparer le Miso-Matsukazé.

Ingrédients (6-8 personnes)
200 g d’escalopes de poulet, hachées
1 œuf 1 c. à café de mirin
2 c. à soupe de sucre
1 c. à soupe de sauce soja
2 c. à soupe de shiro-miso (miso blanc)
2 c. à soupe de farine de blé
1 c. à soupe de graines de pavot
huile végétale

Préparation
Préchauffer le four à 160°C. Dans un suribachi (mortier japonais), mettre tous les ingrédients (sauf les graines de pavot et l’huile végétale) et piler ou se servir d’un bol mixeur. Verser la préparation dans une barquette en alluminium, huilée, en une couche d’1 cm d’épaisseur. Mettre à cuire au four préchauffé à 160° C, 12 à 15 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré. 2 minutes avant la fin de cuisson, saupoudrer la surface de graines de pavot. Au sortir du four, les presser sur la paate avec une spatule en bois. Une fois refroidie, retirer la préparation de la barquette et découper en petits rectangles.

En voyage avec le poulet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Le Poulet Voyageur (@lepouletvoyageur) in data:

Alors, prêts à faire le tour du monde en compagnie de cet ingrédient extrêmement versatile ? Les milles recettes du Poulet Voyageur n’attendent que de vous emmener en voyage. Un exemple pour vous mettre l'eau à la bouche : le poulet à l’eau de mer, qui arrive directement d’une région du sud d’Italie, la Calabre.

Mireille Sanchez, Le Poulet Voyageur, édition BPI, 35 euros.
Vous pouvez le commander ici

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags