Blog

À boire et à manger

Le secret du pain perdu de Christophe Rousseau, chef du Café La Perle

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Le secret du pain perdu de Christophe Rousseau, chef du Café La Perle

Le dimanche matin (mais pas que) on aime tous se faire plaisir avec un joli croissant, un pain chocolat ou même du pain perdu. Si FineDiningLovers vous a livré sa recette depuis longtemps, il faut avouer qu'on est particulièrement tombés sous le charme de celle de Christophe Rousseau, chef du Café La Perle à Paris.

Après un petit-déjeuner copieux, nous avons pris notre courage à deux mains pour lui demander de nous dévoiler le secret de son pain perdu si gourmand, ce qu'il a gentiment accepté de faire.

1. Réaliser un bon pain perdu : le secret de l'appareil

Pour réaliser son pain perdu généreux, Christophe Rousseau commence par préparer un appareil... à crème brûlée ! Pour cela, le chef mélange du lait, de la crème, du sucre, du jaune d'oeuf et de la vanille.

2. De la brioche à la place du pain

Si, comme son nom l'indique, le pain perdu se réalise traditionnellement avec du pain, Christophe Rousseau lui préfère utiliser de la brioche, plus moelleuse et généreuse, qu'il trempe dans l'appareil gourmand.

3. Une cuisson parfaite

Alors que la plupart d'entre nous mettent directement le pain à dorer dans la poêle, Christophe Rousseau préfère placer la brioche imbibée sur une plaque et enfourner le tout à 150°C pendant 25 minutes. Grâce à cela, l'appareil cuit à l'intérieur du pain perdu et la brioche reste bien moelleuse. Cette technique permet également de conserver le pain perdu sans qu'il ne s'écrase à la moindre manipulation.

Enfin, au moment de servir, le chef passe le pain perdu à la poêle pour donner un petit côté croustillant à sa recette.

Il ne vous reste plus qu'à tenter cette technique dès dimanche prochain !

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook !

Tags