Blog

À boire et à manger

Seriez-vous prêt à payer 50 euros pour un burger créé en labo ?

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Seriez-vous prêt à payer 50 euros pour un burger créé en labo ?

La viande burger fabriquée à partir de cellules souches devrait bientôt arriver sur nos tables. Et lorsqu'elle le sera, elle devrait coûter environ 50 euros a déclaré Bruce Friedrich, directeur exécutif de The Good Food Institute, lors d'une conférence TED.

Avec un tel prix, on est loin de la révolution pour sauver la planète de la faim, mais il est toujours bon de savoir que le concept s'approche doucement de la réalité. 

Le prix de la viande fabriquée à partir de cellules souches dépendra surtout de la capacité ou non de la produire à grande échelle. Car plus on produit, plus le coût diminue pour le consommateur. Ainsi, selon le magazine anglais Quartz, le prix d'une viande à base de cellules souches a diminué au fil des années. En 2013, Mosa Meats est devenue la première entreprise à produire un burger à partir de viande. A l'époque, les trois laborantins à l'origine de cette prouesse avaient mis trois mois pour élever ces 20.000 fibres pour former un steak, pour un prix de 1.2 million de dollars pour 450 grammes de viande. 

En 2017, Memphis Meats avait réussi à baisser le prix à 9.000 dollars pour la même quantité de viande. En 2018, le coût a de nouveau chuté à 1.000 dollars avant que l'entreprise Adelph Farms déclare être capable de produire une telle quantité pour "seulement" 100 dollars.

Aujourd'hui, Bruce Friedrich imagine un futur où la viande sera produite dans des sortes de brasseries plutôt que des fermes. Selon lui, la viande fabriquée à partir de cellules souches jouera un rôle majeur contre le réchauffement climatique et pour la consommation éthique de viande. Le directeur de The Good Food Institute assure également que le premier burger artificiel vendu à grande échelle ne sera pas nécessairement du boeuf. Comme le processus de fabrication est plus ou moins le même pour toutes les espèces, ce burger pourrait aussi bien être de poisson, de poulet ou toute autre viande.

Si un burger à 50 euros ne fera pas la différence concernant la consommation massive de viande, il pourrait être le début de plus fortes retombées économiques. Si le consommateur s'y met peu à peu, le coût de production chutera à nouveau et la viande fabriquée à partir de cellules souches ne sera plus l'exception mais la règle.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags