Blog

Boite à idées

Instagram : 7 astuces pour améliorer ses photos culinaires

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Instagram : 7 astuces pour améliorer ses photos culinaires
Photo Instagram @giorgette_p

A l'ère des réseaux sociaux et des smartphones, la photo culinaire devient un passe-temps (et même quelque chose de plus) pour beaucoup de foodies, qui s’amusent à poster et partager leurs clichés préférés sur Instagram. Mais comment faire pour améliorer ses photos de nourriture ?

Giorgia Polo est une photographe, graphic designer et créatrice de contenus italienne, célèbre pour son compte Instagram. A travers ses photos colorées et un brin surréalistes, elle met en scène un univers où la nourriture est souvent protagoniste. « Les photos de nourriture sont celles que je préfère prendre », raconte-t-elle. « J’aime jouer avec les formes, les couleurs et les ingrédients : ma construction de l’image est très graphique, j’essaye de toujours respecter les proportions et les couleurs dans mes images. »

Vous êtes à la recherche de conseils et d’inspiration pour vos photos culinaires ? Elle nous a révélé quelques conseils pour améliorer les qualités de vos photos de nourriture et faire des shootings comme un pro !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Giorgia Polo (@giorgette_p) in data: PDT

 

1. Choisir le mood de la photo

L’une des premières décisions à prendre lors de la réalisation d’une photo culinaire concerne le « mood », c’est à dire l’ambiance qu'on veut créer dans la photo : ce qu’on a envie de transmettre au niveau émotif et visuel. Il est très important de récréer le même « mood » que le plat inspire. Par exemple, pour photographier un plat de grand mère, on peut utiliser des éléments un peu, qui rappellent un univers d’antan : de la table aux torchons en passant par les ustensiles. De la même façon, pour shooter un plat gourmet, il vaut mieux utiliser une mise en scène élégante et minimaliste, et des couleurs basiques comme le blanc, le noir et le gris.

2. Choisir les bons accessoires

Les « props » - accessoires de scène utilisés dans les shootings – sont fondamentaux. Il n’est pas nécessaire d’en avoir beaucoup, mais il est important de savoir les utiliser de la bonne façon. Une fois décidé le mood de la photo selon le plat à photographier, il sera simple de comprendre de quels accessoires on aura besoin. Commencez par analyser le plat et ses ingrédients : si vous devez photographier un cheese-cake aux myrtilles, choisissez des accessoires violets et bleus, de façon à reprendre la couleur des fruits utilisés (en privilégiant des fruits de saison). Les accessoires vont donner une touche naturelle à l’image, qui va garder son focus et être cohérente.

3. Less is more

L’aménagement de l’environnement de l'image est indispensable pour la bonne réussite d’une photo. N’utilisez jamais plus de 6-7 accessoires et privilégiez des objets recherchés et raffinés. Par exemple, si vous mettez une assiette blanche sur un fond coloré, la photo est (presque) déjà faite, sans la nécessité d’ajouter beaucoup d’autres détails. Si vous utilisez des fleurs dans la photo, il vaut mieux ne pas en employer plus que deux variétés : trop de fleurs différentes créeraient de la confusion dans l’image. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Giorgia Polo (@giorgette_p) in data:


4. Privilégiez la lumière naturelle

La lumière est un élément essentiel dans la construction d’une image. La lumière naturelle est idéale pour photographier la nourriture. Essayez d’être proche d’une fenêtre : évitez au maximum les ombres sur l’assiette et la lumière artificielle qui arrive violemment du haut. Si vous n’avez pas les conditions de lumière optimales pour votre photo, vous pouvez utiliser des astuces. Par exemple, s’il n’y a pas assez de lumière sur l’assiette, vous pouvez décider de faire un « close-up », en mettant le focus sur un détail de l’assiette, ce qui vous permettra d’éviter les ombres et les reflexes.

5. Choisir le point de vue

Après avoir mis en place les éléments à photographier, il est important de choisir un point de vue, toujours en relation avec la lumière. Vous pouvez choisir un plan en plongée ou en perspective : quand il n’y a pas assez de lumière naturelle, il est préférable de choisir un plan en perspective. Ce type de plan est aussi préférable pour prendre en photo des plats « simples », qui ne donneraient un bon résultat visuel si photographiés du haut. Au contraire, des plats bien décorés sont parfaits pour être photographiés avec une prise de vue zénithale. Si vous êtes indécis par rapport au point de vue à choisir pour une photo, il est bien de faire plusieurs essais, en déplaçant les éléments qui composent l’image.

6. Misez sur les détails

Dernier point, mais pas le moindre : il est important de soigner les détails, avant et après avoir shooté. Pour la préparation de la photo, vous pouvez chercher des idées sur Instagram, en faisant une recherche d’images similaires. En partant de cette inspiration, vous pouvez imaginer d’autres éléments qui pourraient rendre votre image unique et différente. L’image doit résulter propre : tous les accessoires utilisés doivent être bien propres, pas de tâches sur les serviettes et les assiettes, la nappe doit être bien repassée.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Giorgia Polo (@giorgette_p) in data:

7. Trouvez votre style

Il est essentiel d’arriver à vous démarquer des autres avec vos clichés. Comment faire pour trouver son style ? Vous pouvez choisir un point de vue, et essayer de le conserver dans toutes vos photos, de façon à le faire devenir votre « signature ». Ou bien vous pouvez utiliser un effet graphique ou jouer avec les formes.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags