Blog

Carnet de voyage

Tourisme gastronomique le long de la Côte d’Émeraude, entre moule de Bouchot et galettes bretonnes

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Tourisme gastronomique le long de la Côte d’Émeraude, entre moule de Bouchot et galettes bretonnes
Photo Mathilde Bourge

La Côte d’Émeraude est l'un des nombreux joyaux de la Bretagne. Baptisée ainsi en raison de la couleur vert émeraude de la mer, cette côte majestueuse s'étend de Cancale au Cap Fréhel, à cheval entre l’Ille-et-Vilaine et les Côtes d'Armor. Son eau, paisible l'été et déchaînée l'hiver, ses falaises abruptes et ses plages de sable fin en font l'endroit idéal pour faire du tourisme gastronomique entre terre - avec les galettes - et mer - avec la moule de Bouchot. Partons ensemble à la découverte de ce lieu unique qu'est la Côte d’Émeraude.

J'aime la galette, savez-vous comment ?

D'après la légende, la galette de blé noir si chère à la Bretagne serait née de la maladresse d'une fermière qui aurait renversé de la bouillie de sarrasin sur un galet brûlant dans la cheminée. La galette étant le mets incontournable de la région, vous ne pourrez pas repartir d'une escapade sur la Côte d’Émeraude sans passer par la case « crêperie ».

Les bonnes adresses ne manquent pas dans le coin, à commencer par Le bonheur est dans le blé, une petite crêperie nichée dans le quartier des Mielles de Saint-Cast-Le-Guildo. Les galettes y sont légères, croustillantes et garnies de produits locaux comme la noix de Saint-Jacques – célébrée les 23 et 24 avril prochain à Paimpol. Les gourmands ne s'arrêteront sûrement pas là et concluront ce joli repas par une petite crêpe au caramel beurre salé, le tout arrosé d'une bolée de cidre brut.

N'oubliez pas d'aller faire un tour le long de la Grande Plage après votre repas, histoire de digérer tranquillement en admirant la couleur inimitable de la mer castine. Vous pourrez même pousser votre promenade jusqu'au port de Saint-Cast, en empruntant le chemin piétonnier à flanc de rochers.

Où ? Le Bonheur est dans le Blé, 17 rue du Duc d'Aiguillon, Saint-Cast-Le-Guildo.
Web

Un peu plus à l'est, à Dinard, vous trouverez la crêperie Côté Mer, située en face du Casino et à deux pas de la plage. Le restaurant travaille du sarrasin exclusivement breton et des produits d'artisans locaux et passionnés. L'établissement a d'ailleurs été récompensé du label « Crêperie Gourmande », gage de qualité certifiant que chaque galette et crêpe est fabriquée à la demande, à partir de produits frais.

Où ? Côté Mer, 29 Boulevard Wilson, Dinard.
Web

Votre balade gourmande en terre bretonne passera inévitablement par la cité corsaire de Saint-Malo et son incroyable centre-ville intra-muros. La construction de ces remparts emblématiques a débuté en 1144, avant d'être agrandis par l'architecte Siméon de Garangeau selon les plans de Vauban. Bâtis à l'époque pour une meilleure défense de la ville, les remparts sont aujourd'hui accessibles à pied. De là, les visiteurs profitent d'une vue imprenable sur la mer, qui offre un joli ballet de voiliers secoués par le courant.

Après ce grand bol d'air frais, allez faire un tour à la crêperie Le Tournesol pour déjeuner dans un cadre chaleureux, ou bien sur la terrasse donnant directement sur les ruelles pavées de la cité corsaire. Vous y dégusterez des crêpes et des galettes faites à base de farine bretonne, garnies de produits artisanaux et fermiers. Pour un repas 100% terroir, optez pour la formule « Menu Breton », comprenant un kir breton (au cidre), une galette saucisse, une galette celtique (à l'andouille de Guéméné) et une crêpe au caramel beurre salé maison.

Où ? Le Tournesol, 4 rue des Marins, Saint-Malo.
Web

L'huître de Cancale et les poissons de la baie

L'une des spécialités les plus courues de la Côte d’Émeraude n'est autre que ses fameuses huîtres de Cancale. Caractérisées par une saveur iodée et un arrière goût de noisette, elles se consomment tout au long de l'année, bien que plus laiteuse de mai à août.

Vous pouvez les acheter directement chez l'ostréiculteur, à la boutique Les Viviers de la Houle, qui cultive les huîtres dans de grands parcs dans la baie de Cancale, marnées par les plus grandes marées d'Europe.

Où ? Les Viviers de la Houle, 37 Quai John Kennedy, Cancale.
Web

Autre produit phare de la Côte d’Émeraude : la moule de Bouchot, cultivée sur des pieux de bois plantés en mer. On la reconnaît à sa chair couleur jaune-orange et son goût inimitable, très prisé des fins gourmets. Vous retrouverez, entre autres, cette variété de moule vendue chez la Maison Bouchonneau tenue par une famille où les valeurs de la mer se transmettent de père en fils depuis quatre générations. Vous pourrez même déguster quelques huîtres sur place ou encore des assiettes de maquereaux fumés, accompagnés d'un petit verre de vin blanc.

Crédit photo : Mathilde Bourge

Où ? Maison Bouchonneau Bar à huîtres, 2 Boulevard Duponchel, Saint-Cast-Le-Guildo.
Web

L'un des plus jolis villages de la Côte d’Émeraude est sans conteste Saint-Briac-sur-Mer. Surnommé le « Saint-Tropez » de la Bretagne en tant que « repaire de stars », il n'en reste pas moins un endroit paisible, loin du tapage mondain du sud de la France, où il fait bon flâner le long de la mer ou dans les ruelles fleuries. Vous y découvrirez également de somptueuses demeures faites d'épais murs de granit et irez certainement vous balader du côté de la Pointe de la Garde-Guérin, promontoire rocheux culminant à 48 mètres d'altitude, d'où vous jouirez d'une vue étendue jusqu'au Cap Fréhel et Saint-Malo.

A l'heure du déjeuner ou du dîner, faites une halte au Deux Sardines, restaurant tenu par deux jeunes femmes passionnées par la mer et ses produits. L'ardoise change régulièrement en fonction du marché et de la pêche du jour pour une cuisine extra-fraîche et innovante. Selon la saison, vous dégusterez donc du lieu jaune à la crème de coquillages fumée, du haddock à la moutarde à l'ancienne ou encore des palourdes de la baie. Les Deux Sardines, qui a reçu le Trophée de l'innovation touristique en 2014 catégorie « Gastronomie », propose également de copieux plateaux de fruits de mer et des pique-nique à emporter.

Où ? Les Deux Sardines, 2 Boulevard de la Houle, Saint-Briac-sur-Mer.
Web

Enfin, votre parcours sur la Côté d'Emeraude serait vain si vous ne passiez pas par Fréhel et son célèbre Cap. Cette pointe de grès rose offre un cadre agréable entre vue sur la lande et la mer, dont la couleur n'a pas d'égal.

Après avoir admiré le paysage, restaurez-vous à La Ribote, une adresse spécialiste de la cuisine bretonne, du fameux kig ha farz (sorte de pot-au-feu breton), de l'andouille, de la moule de Bouchot et de la Saint-Jacques.

Où ? La Ribote, Besnard Plevenon, Frehel.
Web

 

Tags