Blog

Carnet de voyage

Budapest : tour gourmand à la découverte de la cuisine hongroise

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Budapest : tour gourmand à la découverte de la cuisine hongroise

Budapest, Hongrie. Près de la station de métro Arany Janos Utca, le kiosque Retro Büfe est LE point de départ dans la capitale pour se familiariser avec la cuisine hongroise. Qu’est-ce qu’on y mange? Les fameux langos : de la pâte frite en forme de pizza, avec de l'ail, de la crème fraiche et du fromage râpé. 

Le Marché Central de Budapest est le cœur de la scène gastronomique depuis 1879. C’est ici que vous dégusterez les meilleures viandes fumées : la viande de cheval, ou le fameux porc laineux, le mangalitza. D'ailleurs, si vous voyez un mangalitza sur le menu dans un bistrot comme Klassz, commandez-le : une bonne alternative pour viande succulente et pauvre en cholestérol. 

Klassz
41 Andrassy Ut,Budapest
Web

La section cornichons du marché comprend d’innombrables étals où il est souvent possible de les goûter. Un arrêt à la petite section des fromages s’impose pour découvrir le Túró Rudi, un fromage de lait caillé au citron, recouvert d’une fine couche de chocolat noir. C’est l’une des friandises les plus appréciées en Hongrie.

FOIE GRAS ET TRUFFES
La Hongrie est l’un des plus grands producteurs de foie gras au monde au point aux besoins du marché français. Même s’il reste un luxe, le foie gras n’est pas un met inaccessible pour les locaux. Les hongrois ont l’habitude d’acheter la viande, les légumes, les fruits et le fromage au marché, alorsqu’ils achètenet les pâtes, le riz et les sauces au supermarché, le pain et le lait dans les petits commerces.

Les marchés des quartiers - comme par exemple le marché des fermiers dans la Szimpla Design Galleria, habituellement un bar en ruine dans la septième district - offrent des produits artisanaux comme des truffes et des truffes salées, des sirops artisanaux et des nourritures confectionnées sur place. Ces espaces éclectiques éclosent dans des bâtiments abandonnés pour offrir de la nourriture, de la musique, des boissons à une foule toujours plus nombreuse.

DES PLATS COPIEUX
Ici, la soupe est une parti importante de la culture gastronomique et beaucoup de petits bars à soupe à emporter sont dispersés dans toute la ville. Rendez-vous chez Leves Pont (V Veres Pálné u.31). Le goulache, ou gulyás, un des plats hongrois les plus onnus,  est en fait une soupe de bœuf et de legumes et non pas un ragoût comme beaucoup le pensent. La plupart de bistrots le proposent au menu èpicé de paprika. Même l’été, il reste le plat préferé.

Leves Pont
V Veres Pálné u.31, Budapest

Les crêpes fourrées à la crème de paprika et la viande fourrée au paprika doux et jaune sont aussi des spécialités consommées l’été, servies avec des fröccs – des spritzers au vin blanc. Le vin hongrois devient de plus en plus apprecié des connaisseurs, et pas seulement pour les vins de dessert comme le Tokaj.

GRAINES DE PAVOT & NOIX
Ces deux ingrédients sont souvent trés utilisés dans les gâteaux et les tartes hongroises. Un voyage à Budapest doit inclure les plus célèbres desserts dont la tarte Dobos, l’Esterhāzy, le strudel aux graines de pavot et le flodni – un gâteau à couches multiples. Raj Rachel du Noé Cukraszda (Café Noé) dans le quartier juif de la ville en propose des succulentes versions un peu plus légères. 

Café Noé
Wesselényi utca 13, Budapest
Web

À NOTER EN PLUS
• Une adresse pour déguster les meilleures viandes conservées de tout le pays : Szalami Bolt géré par le propriétaire Lukás Attila.
• L’épicerie et la boucherie Belvarosi Diszntoros (Károlyi Mihály utca 17), pour déguster une variété de saucisses, dont le boudin noir, les saucisses de foie au paprika, les choux marinés, les cuisses de canard confites, et pour déjeuner sur le pouce avec les habitués.
• Marché Central (Nagy Vasarcsarnok) Lundi- Samedi, Vamhaz korut 1-3.
• Pour un repas de style bistrot, direction Klassz, Bors Gasztrobar (Kazinczy utca 10.) ou Kispiac (13 Hold ut.)

Tags