Blog

Carnet de voyage

Balade gourmande après le ski à Megève et Annecy

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Balade gourmande après le ski à Megève et Annecy

A la frontière entre la Suisse et l’Italie, se trouvent les sommets des Alpes françaises parmi lesquels évidemment le sommet du Mont-Blanc, scintillant et bordé de lacs aux eaux cristallines et de vallées verdoyantes. Ici, les activités de sports d'hiver sont légendaires et la nourriture, copieuse à souhait, rejoint des sommets gastronomiques. Alors que la neige s’est faite attendre, voici quelques adresses proposées par où manger à Megève ou Annecy après une journée de ski.

Pour ceux qui dévalent les pentes – que ce soit en tombant sur les pistes noires ou en vacillant sur les pistes vertes, au bout, il y a toujours le réconfort des plats dégoulinants de fromage, de crème et de charcuterie, servis avec des boissons chaudes de la région. Autant de spécialités savoyardes qui pourraient bien s’imposer avec autant de rigueur qu’impose une journée sur les skis, mais aussi tout au long de l’année.

Où manger à Annecy : restaurants et bistrots

A Annecy, chef lieu de la région, considérée comme la « Venise des Alpes » pour ses canaux et ses bâtiments très-colorés, je déambule dans le marché du vendredi (les marchés tournent dans les différentes villes le long du lac d'Annecy comme un peu partout en France), battant dans les rues pavées de la vieille ville. A La Buvette du Marché, un vieux bistro, les étudiants se retrouvent pour un café ou un thé. Ici, on sert des produits du marché, un petit-déjeuner simple ainsi que des assiettes de charcuterie et de fromages composé de saucisson et de Tomme, de la baguette bien croustillante et des cornichons pour un déjeuner parfait. Le terroir unique de la Haute-Savoie est un élément distinctif dans le goût et la texture des fromages produits localement.

Depuis que je suis arrivée dans la région pour le grand froid de Février, le vin chaud épicé fait maison, une des nombreuses spécialités de la région, est devenu ma boisson préférée. Une aubaine pour les skieurs ! Quant au chocolat chaud à la Viennoise, un chocolat chaud, composé de chocolat noir et garni de crème Chantilly, arrive en deuxième choix.

Au Lilas Rose, les locaux se penchent sur les petits caquelons, des pots en fonte posés sur un brûleur, en formant lentement le chiffre huit comme des bulles de matière avec des vapeurs qui montent. Je commande exactement le même plat qu'eux : une fondue savoyarde. Alors que beaucoup de personnes associent à juste titre la fondue savoyarde à la Suisse, la version française est également largement appréciée. Selon les historiens, personne ne peut déterminer avec certitude où elle a été créée en premier, bien que les agriculteurs suisses qui avaient inventé des fromages à croûte dure (comme le Gruyère) aient pu partagé leurs connaissances avec leurs voisins. Un mélange de production de fromage excédentaire et des campagnes de marketing intensives est à l’origine du mélange de fromage. En fait, il n’existe pas une recette unique, mais la fondue savoyarde est toujours composé de Comté et de Beaufort, deux des meilleurs fromages des Alpes françaises – d’emmental et/ou de gruyère suisse, avec une gousse d'ail frottée sur le fond du caquelon, le tout allongé de vin blanc du pays. Plonger ces morceaux de pain vieux de la veille jusqu'à la dernière couche de fromage est en quelque sorte un sport alpin ici !

Une autre spécialiste locale bien réconfortante est la tartiflette est un plat composé de pommes de terre en tranches recouvertes de Reblochon, de crème et parsemé de lardons croustillants. Essayez-la avec des rondelles de fromage chèvre local. A La Boheme, un beau petit restaurant touristique du Grand Bornand, un village voisin, je goûte une des meilleures tartiflette de mon séjour dans la région : savoureuse, crémeuse et parfaitement dorée sur le dessus.

L’Esquisse - Une étoile au Guide Michelin qui travaille les produits de saison locaux.
1er Mets - Un adorable petit bistrot confortable tenu par un couple qui connaît son métier.
Le Lilas Rose - Simple, sans fioritures avec des spécialités savoyardes.
La Buvette du Marché – Un café qui sert des produits du marché.

Aussi dans la ville voisine de Veyrier-du-lac, le Restaurant Yoann Conte, deux étoiles au Guide Michelin, autrefois l’adresse de Marc Veyrat.

Où manger à Megève

Dans la très chic station balnéaire de Megève rendue célèbre par les Rothschild, où nous nous arrêtons pour quelques jours de ski et de raquettes, les spécialités savoyardes abondent. De la fondue, mais aussi de la raclette – un plat de fromage fondu également populaire en Suisse où une demie forme de fromage de lait de vache est suspendu à un engin métallique électrique duquel vous contrôlez la chaleur et raclez le fromage fondant à l’aide d’une spatule métallique également utilisée pour recouvrir la charcuterie, les pommes de terre cuites, les cornichons et les oignons marinés, jusqu'au moindre recoin. On profite beaucoup plus d’une raclette onctueuse par une nuit froide avec un verre de vin, après une longue journée sur les pistes. Si vous avez envie d'un peu plus de protéines, vous pouvez également commander une pierrade :  de fines tranches de différentes variétés de viandes assaisonnées à faire griller à table sur la pierre chaude.

En France, on mange des crêpes toute l'année, mais rien de plus réconfortant qu’une crêpe remplie de Nutella fondant dans l'un des nombreux restaurants de pistes après une séance sportive. A la saison des truffes, comme c’était le cas lors de mon voyage, attendez-vous à les voir généreusement servies sur les plats de pâtes, les risottos, la purée de pommes de terre ou encore pour parfumer des soupes et des fromages. Les villages aux alentours accueillent de nombreux restaurants confortables ainsi que des restaurants raffinés tels que Le Refuge dans le hameau de Leutaz, Les Flocons de Sel et Le 1920. Tout est bon pour une petite excursion dans les environs de Megève.

Près du feu crépitant nous buvons du Fendant de Savoie, un vin blanc local et rêvons de nos plans pour de cet été avec des randonnées au Mont d'Arbois, tandis que les flocons de neige virevoltent doucement par le fenêtre.

L’Alpage – Spécialités savoyardes.
Chez Tante Alice - Spécialités savoyardes et recettes asiatiques du chef.
L'Alpette - Malheureusement fermé durant cette saison d’hiver 2015/2016, le restaurant propose des dîners sur les pistes avec une vue à 360° sur les sommets voisins.
Le Refuge - Un restaurant sur les pistes.


La Petite Crêperie – idéal pour une pause rapide et pas cher où essayeer de très nombreuses variétés de crêpes.
Le Tigrr Indochine – une adresse chic de restaurant asiatique pour changer un peu et manger épicé.

Retrouvez tout sur Le 1920 ou Flocons de Sel, lisez notre article sur les restaurants étoilés des stations de ski

Tags