Blog

Carnet de voyage

Du Berawecka au bretzel : tourisme gastronomique en Alsace

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Du Berawecka au bretzel : tourisme gastronomique en Alsace
Photo Stefan W/Flickr

L'Alsace est une terre culturellement riche. Côté spécialités culinaires, la région est, du fait de son histoire, à cheval entre les traditions françaises et la gastronomie allemande. Un mélange détonnant qui rend l'Alsace plus qu'attrayante et gourmande, surtout en cette période de fin d'année où les plats chauds, tels que la choucroute ou la saucisse de Strasbourg, sont plus qu'appréciables. Mais êtes-vous familier des spécialités moins connues de la région ? FineDiningLovers a sélectionné pour vous quatre produits à goûter lors de votre prochaine, du berawecka au baeceoffe excursion en Alsace et vous dit évidemment où les déguster !

Le Baeckeoffe

Le baeckoeffe est une potée alsacienne. Ce plat bien généreux est un mélange de bœuf, d'agneau et de porc, mijoté pendant de longues heures dans un vin blanc d'Alsace, le tout servi avec des pommes de terre, des poireaux, des carottes, des oignons et des épices. Traditionnellement, cette spécialité se prépare la veille de sa dégustation et cuit dans le « baeckeoffe », c'est à dire le « four du boulanger ».

Pour découvrir ce plat typiquement alsacien, rendez-vous au Baeckeoffe d'Alsace. Comme son nom l'indique, le restaurant a fait de ce plat sa spécialité, déclinable au fil des saisons. Au printemps, la potée est agrémentée d'asperges, en été, le poulet intègre la composition du plat, en automne, il laisse place au sanglier et en hiver, la dinde aux marrons fait son entrée.

Où ? Le Baeckeoffe d'Alsace, 14 rue des moulins, Strasbourg.
Web

Le Bretzel

Non, le bretzel ce n'est pas que ces petits biscuits apéritifs secs vendus par boîte de 100 en supermarché ! Le bretzel, le vrai, date du XIIe siècle. Il est en fait une sorte de brioche salée, moelleuse à l'intérieur et légèrement croustillante en surface, dont la croûte est garnie de gros sel. Un véritable emblème de la boulangerie alsacienne.

Pour déguster un bretzel fabriqué de A à Z par les mains expertes d'un boulanger, direction Eguisheim, à la boulangerie-pâtisserie Marx. Franck Roesch, qui a repris la boutique de son père il y a douze ans, y prépare ces petits brioches salées dans la plus pure tradition. Cependant, si vous souhaitez avoir la chance de déguster un bretzel lors de votre prochaine visite en Alsace, levez-vous de bonne heure ! La boulangerie Marx est souvent prise d'assaut dès les premières heures.

Où ? Boulangerie-pâtisserie Marx, 39 Grand-Rue, Eguisheim.

La Flammekueche

La Flammekueche est à l'Alsace ce que la pizza est à l'Italie. D'ailleurs, cette tarte flambée garnie d'un mélange de crème, fromage blanc, lardons et oignons n'est pas inconnue du grand public, qui peut l'acheter partout en France dans la plupart des supermarchés. Cependant, pour déguster une flammekueche cuite au four à pain et préparée avec des produits de qualité, mieux vaut compter sur des spécialistes.

C'est le cas de Landhof, petit restaurant d'Olwhisheim, à quelques kilomètres de Strasbourg. Cet ancien relais de poste, se compose de quatre salles aux ambiances très différentes : la « Stub » habillée de bois du sol au plafond, « l’Étable » au décor de plâtre campagnard, la « Classique » à l’alsacienne et « L’Auberge » aux murs et au plafond couverts d’anciens objets du terroir. Mais peu importe le décor ! Ce qui compte, c'est que vous trouverez dans votre assiette une délicieuse flammekueche, à accompagner d'une bonne bière d'Alsace ou d'un Gewurztraminer.

Où ? Le Landhof, 27 rue principale, Olwisheim.

Le Berawecka

          

Noël approche et l'on rêve déjà d'une dinde terriblement tendre ou d'une bûche crémeuse. Pour compléter cette traditionnelle liste, pourquoi ne pas préparer un berawecka ? Ce petit pain moelleux, délicatement épicé et composé de fruits confits, fruits séchés et fruits secs grillés est l'une des spécialités d'Alsace pour les fêtes de fin d'année. Il se déguste en après dessert ou accompagne volontiers un foie gras bien relevé.

Pour dénicher l'un des meilleurs berawecka qui soit, rendez-vous dans l'une des boutiques de Thierry Mulhaupt. Ce chocolatier-pâtissier ne devrait pas vous décevoir, lui qui a reçu, entre autres, le prix du meilleur jeune pâtissier de France à 18 ans (1981) puis de meilleur jeune pâtissier international l'année suivante. Après de nombreuses distinctions, le professionnel a été couronné en 2011 du prix du meilleur pâtissier de l'année par le Guide Pudlowski.

Où ? 18 rue du Vieux Marché aux Poissons, Strasbourg OU 6 Place de l'École, Colmar OU 5 rue du Temple Neuf, Strasbourg.
Web

Tags