Blog

Carnet de voyage

Escale à Madrid, entre bar à tapas et plus vieux restaurant du monde !

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Escale à Madrid, entre bar à tapas et plus vieux restaurant du monde !
Photo Mathilde Bourge

Madrid, ville lumineuse au centre de l'Espagne, regorge de bar à tapas et de « cervecerías » (bars à bière). Rien de mieux qu'un week-end dans la capitale ibérique pour se ressourcer, se balader dans le superbe parque del Retiro et se prélasser tranquillement en terrasse un verre de sangria à la main. Voici nos suggestions pour passer une séjour gourmand en terre madrilène, sous les premiers rayons de soleil printanier.

Manger dans un lieu historique

L'Espagne est un pays chargé d'Histoire. Un fait qui se ressent jusque dans la gastronomie, puisque la capitale espagnole possède, selon le Guinness des Records, le plus vieux restaurant du monde : La Maison Botin. Niché derrière la célèbre Plaza Mayor, cet établissement fut ouvert en 1725 par le cuisinier français Jean Botin et sa femme, puis repris par la famille González au début du XXème siècle. Aujourd'hui le Botin est l'une des adresses les plus courues de Madrid, grâce à son charme traditionnel et sa cuisine d'antan. La spécialité de la maison n'est autre que le cochon de lait cuit au feu de bois, qui arrive bien doré et croustillant sur votre table. La Casa Botin propose également des croquetas bien exécutées, de la morcilla de Burgos – une soupe à l'ail et à l’œuf – ou du colin au four. Une cuisine classique et savoureuse à déguster en cas de grande faim !

Où ? Casa Botin, Calle Cuchilleros, 17.
Web

Grignoter au Mercado San Miguel

Situé en plein cœur de Madrid, entre la Plaza Mayor et le Palacio Real, le mercado San Miguel est l'emblème de la gastronomie de rue espagnole. Ce marché traditionnel couvert allie modernité de ses installations et savoir-faire ancestral, avec des produits de qualité que l'on vient piocher pour ses prochaines recettes ou bien manger à la va-vite sur l'une des tables hautes mises à disposition. Jamon serrano, fruits gorgés de soleil, huile d'olive, queso manchego ou encore vins espagnols... Les allées du Mercado San Miguel sentent bon les épices et la convivialité.

Où ? Plaza de San Miguel. Du dimanche au mercredi de 10h à minuit et du jeudi au samedi de 10h à 2h du matin.
Web

Des bonnes adresses à découvrir

Envie de manger des tapas comme un vrai Espagnol ? El Tigre est l'endroit qu'il vous faut. Ce bar tout en longueur est tout ce qu'il y a de plus typique avec ses bières et sa sangria que les serveurs vous apportent avec une large portion de tapas bien généreuse, comprise dans le prix de la boisson. Chaque assiette accueille des croquetas, du jambon, de la tortilla et parfois même de la paella (ou devrait-on dire paélia?). En revanche, n'espérez pas vous assoir parmi ce chaos. Ici, tout le monde mange debout, accoudé au comptoir et jette sa serviette et son cure-dent au sol une fois le breuvage terminé. C'est ça, la vraie vie madrilène !

Où ? El Tigre, Calle Infantas 30.
Web

Pour un dîner de qualité mais sans chichi, poussez la porte de la Gastro-croqueteria, à quelques pas de Gran Via. Le chef Chema Soler y propose une cuisine originale, où les traditionnelles tapas sont revisitées avec beaucoup de goût et de modernité. Le cuisinier d'origine valencienne a ainsi imaginé des croquetas au poulpe et au piment, une brandade de morue version gastronomique et piquante ou encore un carpaccio de saumon « y algo mas » (« quelque chose en plus »), dont Chema Soler a le secret. Le jeune homme est d'ailleurs arrivé troisième au dernier Concours du Cuisinier de l'année en 2014 et a terminé premier pour la compétition réservée à la communauté de Madrid, Castilla y Leon y Castilla la Mancha la même année.

Le petit plus ? Le restaurant est idéalement situé près de Malasaña, l'un des quartiers les plus festifs de Madrid où les bars rock s'alignent le long des rues.

Où ? La gastro-croqueteria, Calle Barco, 7.
Web

Un peu plus au nord du centre-ville se trouve la Gabinoteca, autre adresse où la folie des tapas est reine, et où les plats sont à la fois copieux et vraiment délicieux. Vous y dégusterez des traditionnelles croquettes de jambon mais aussi des artichauts frits ou des couteaux gratinés. Le tout joliment dressé et servi avec un bon verre de « vino tinto » (vin rouge).

Où ? La Gabinoteca, calle Fernandez de la Hoz, 53.
Web

La Latina s'anime le dimanche

Enfin, vous ne pourrez pas passer un dimanche à Madrid sans aller flâner dans le quartier de La Latina. Le matin, « el barrio » vit au rythme du marché aux puces El Rastro, où vous pourrez dégoter des objets vintage en dégustant un « bocadillo de jamon y queso » (sandwich jambon-fromage).

Le soir, les inombrables bar à tapas sont plein à craquer, à tel point que la plupart des clients finissent sur le trottoir, une bière à la main, à discuter avec les clients du restaurant voisin. Une ambiance conviviale et unique en son genre, qui rend les dimanches soirs un peu moins moroses.

Parmi les bonnes adresses figurent : La Musa Latina, La Cabra del Tejado ou L'Almendro 13.

Où ? La Musa Latina, Constanilla de San Andres.
Web
La Cabra del Tejado, Calle de Santa Ana, 29.
Almendro 13, Calle Almendro, 13.
Web

Tags