Blog

Les bonnes adresses

Les cafés de musée à ne pas rater à Paris

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Les cafés de musée à ne pas rater à Paris

Après avoir passé des heures à contempler toiles, sculptures ou photos dans un musée, on a souvent envie de se poser dans le café de l’établissement pour discuter de l’exposition qu’on vient de voir, boire un coup et, pourquoi pas, déguster une bonne petite assiette.

Toutefois, l’offre culinaire des cafés de musée est parfois décevante ou du moins pas toujours à la hauteur de la réputation des institutions culturelles où ils sont nichés. Combien de fois s’est on retrouvé à choisir entre un club sandwich en boite et un muffin, de plus très chers ?

A Paris, beaucoup de cafés de musée ont changé la donne, et proposent des expériences gastronomiques aussi soignées que les expositions organisées dans les musées qui les accueillent. Finis les cafés-restos de musées qui font grise mine, nourrissez vos esprits et vos estomacs au musée, en découvrant notre sélection de spots à ne pas rater.

Le Café Jacques au Musée du Quai Branly

Le Café Jacques a ouvert ses portes aux Musée du Quai Branly depuis quelques mois, à la place de l’ancien Café Branly, et propose une expérience gastronomique signée rien de moins que par Alain Ducasse.

L’établissement s’appelle ainsi en hommage à Jacques Chirac, qui a eu un rôle important dans la naissance du musée. Derrière les fourneaux, le chef exécutif Aurelio de la Llave, qui propose une offre culinaire fine et facile d'accès : des œufs Bénédicte au saumon fumé, un duo de quinoas, un pavé de saumon, et même un plat baptisé "le Jacques", à l’honneur de l’ex Président de la République (un pain brioché aux graines servi avec une galette au piment d’Espelette et de la salade verte).

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da CaféJacques (@cafejacques_) in data:

La salle à manger, à la déco sobre imaginée par Alienor Béchu, accueille les visiteurs du musée tout au long de la journée dans une ambiance feutrée et calme. Des grandes baies vitrées avec vue sur la Tour Eiffel donnent sur une terrasse-jardin signé par Gilles Clément, dont on peut profiter quand il fait beau.

Les becs sucrés trouveront leur bonheur dans la sélection de pâtisseries signées par la Manifacture Ducasse.

Café Ducasse  
Musée du Quai Branly, 37 Quai Branly, Paris 7ème
Ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 19h00.

Le Petit Café et la Boîte à Images au Jeu de Paume

Le Petit Café accueille les visiteurs du Musée du Jeu de Paume en les invitant à découvrir des délices d’inspiration japonaise. Pendant la période estivale (mi-avril à septembre), cet espace de restauration est complété par une terrasse silencieuse et agréable au cœur du jardin des Tuileries, exposée plein sud, la Boite à Images.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Hana Bento (@hanabentoparis) in data:

Les grands classiques de la street-food nippone sont au cœur de l’expérience gastronomique proposée par cet établissement à l’ambiance décontractée, parfait pour une pause gourmande pendant la visite des expositions.

A la carte, pensée par Hana Bento, des délicieux gyozas, des pokés, des bentos et, côté sucré de délicieux daifuku, mochis et, en été, des glaces au matcha. Une sélection de de cafés, thés et desserts japonais est également proposé. 

Le Petit Café et la Boîte à Images
Musée du Jeu de Paume, 1 place de la Concorde Paris 8ème
Ouvert le mardi de 11h à 21h, et du mercredi au dimanche de 11h à 19h.   

Les Grands Verres au Palais de Tokyo

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Les Grands Verres (@lesgrandsverres) in data:

Derrière Les Grands Verres, brasserie méditérraneenne et bar à cocktails du Palais de Tokyo, il y a l’équipe de Quixotic Projects, déjà à l'origine de plusieurs adresses parisiennes branchées comme La Candelaria, le Glass, le Mary Celeste et Hero.

La salle à manger, signée par l’architecte Lina Ghotmeh, est monumentale avec un impressionnant bar de 13 mètres de long, autour duquel on peut s’asseoir sous la lumière tamisée d’une forêt d’ampoules souspendues.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Les Grands Verres (@lesgrandsverres) in data:

Depuis quelques mois, le chef italien Giacomo Seregni a pris la place de l’américain Preston Miller, en proposant une cuisine chalereuse et gourmande, inspirée par ses expériences gastronomiques variées : place aux saveurs de la méditerrannée, aux légumes de saison et aux produits locaux.

Quand le soleil pointe son nez, on peut profiter de la terrasse qui s’ouvre sur la Seine, et siroter un délicieux cocktail, en se déliciant de la vue sur la Tour Eiffel.

Les Grands Verres 
Palais de Tokyo, 13 avenue du Président Wilson, Paris 16ème

> Retrouvez ici d'autres adresses de restaurants gastronomiques nichés dans les musées à Paris et ailleurs en France.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags