Blog

Les bonnes adresses

La Villa René Lalique : coup de coeur à Wingen-sur-Moder

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
La Villa René Lalique : coup de coeur à Wingen-sur-Moder

Il y a ces restaurants où l'on passe un bon moment sans pour autant en garder un souvenir impérissable. Et il y a ces restaurants où l'expérience est tellement marquante qu'on se rappelle encore des plats dégustés des semaines, des mois, voire des années après sa visite... Cela a été le cas chez La Villa René Lalique, le restaurant doublement étoilé de Wingen-sur-Moder.

La Villa René Lalique : un restaurant de haute volée dans un écrin de verdure

La magie opère en premier lieu grâce au cadre exceptionnel de La Villa René Lalique. Le restaurant, installé dans un rectangle de verre dans le prolongement de la maison initiale, offre une vue apaisante sur le parc de 6 hectares orné de châtaigniers, bouleaux, hêtres et autres chênes.

De l'autre côté, vous découvrirez la superbe cuisine partiellement ouverte sur la salle où règne une discipline orchestrée par Jean-Georges Klein, maître des lieux et ancien chef du restaurant triplement étoilé L'Arnsbourg.

La cuisine ultra-créative de Jean-Georges Klein

Crédit : Lucas Müller

Mais ce qui nous a surtout séduit, c'est la cuisine hyper créative de Jean-Georges Klein. Le chef, qui fêtera prochainement ses 68 ans, propose des plats emplis de gourmandise et de peps, sublimés par une technique infaillible.

Si la carte change bien évidemment au fil des saisons, nous pouvons tout de même vous parler de cet Oeuf d'argent "tosatzu" régressif avec ce jaune coulant, réveillé une pointe d'acidité inattendue.

Autre plat marquant ? Le Rouget cru et cuit, vinaigrette ananas-verveine. Le jeu de textures, de chaud/froid et cette sauce addictive à saucer est l'une des plus belles réussites du menu dégustation, avec bien sûr le Pigeon d'une incroyable tendreté, accompagné d'un duo framboise-betterave et infusion de Picholine mais surtout d'une purée lisse et bien beurrée comme on n'en fait (malheureusement) plus.

Les habitués de la maison vous parleront certainement du Capuccino de pommes de terre et truffe, véritable signature de Jean-Georges Klein et seul plat toujours à la carte, quelle que soit la saison.

Crédit : Richard Haughton

Côté dessert, le chef a misé sur le talent du pâtissier Nicolas Multon qui, le jour de notre visite, nous a proposé un "jardin japonais" avec des saveurs d'ailleurs comme le thé matcha et le litchi... Une vraie réussite !

Romain Iltis, chef sommelier, vient boucler la boucle avec une carte bien travaillée, des accords mets et vins pointus et un sourire à toute épreuve.

Qu'attend le Guide Michelin pour redonner à Jean-Georges Klein sa troisième étoile tant méritée ?

Où ? La Villa René Lalique, 18 rue Bellevue, Wingen-sur-Moder.

 Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook !

Tags