Blog

Les bonnes adresses

Norbert Tarayre ouvre un nouveau restaurant à Asnières

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Norbert Tarayre ouvre un nouveau restaurant à Asnières

Norbert Tarayre multiplie les projets. Après avoir inauguré son restaurant Sapristi et sa boulangerie Perlin Tatin, le chef a inauguré ce lundi son tout dernier établissement, Splash, en collaboration avec Les Bistrots pas Parisiens, groupe fondé en 2014 par Hakim Gaouaoui, déjà propriétaire de L'Escargot à Puteaux. Ce nouveau restaurant se situe en lieu et place de l'ancien Van Gogh, dans le port d'Asnières en banlieue parisienne.

Le duo est décidément bien déterminé à animer l'offre culinaire des Hauts-de-Seine puisqu'ensemble, ils ont déjà ouverts divers établissements à Rueil-Malmaison, Puteaux, Colombes, Suresnes et aujourd'hui Asnières. "Les acteurs majeurs de la restauration parisienne restent à Paris, alors qu’ici il y a tout à faire", résume Hakim Gaouaoui auprès du Parisien. "Evidemment, le fait que Paris soit aujourd’hui totalement bloquée en termes de circulation est un énorme atout pour nous, ajoute le restaurateur. Ce d’autant plus que les municipalités ont elles aussi tout intérêt à développer une offre de qualité sur leur territoire".

Le secret des restaurants du groupe ? Des cartes courtes, des prix abordables, des jeunes chefs de talent, des cadres sympathiques et surtout l'image sympathique et populaire de Norbert Tarayre, révélé au grand public par Top Chef en 2012. Ce dernier assume d'ailleurs totalement son rôle, puisqu'il explique chercher les talents, goûter la carte et prêter son image, mais n'être en aucun cas derrière les fourneaux. Pour cette partie, c'est Thomas, 37 ans et dix années passées au George V, qui dirigera la brigade.

Côté déco, Splash mise sur un esprit vacances avec une belle terrasse et une piscine avec vue sur Seine. "Pour ce projet, le groupe a signé un partenariat avec la célèbre marque de bateaux Riva. Le nom est d’ailleurs inscrit au fond du petit bassin et un bateau reconnaissable par son acajou verni sera bientôt amarré en contrebas du restaurant", ajoute Le Parisien. "Nous voulons proposer une expérience très haut de gamme en partenariat avec les palaces parisiens, avec des balades sur la Seine pour venir dîner ici", explique le patron.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook

 

Tags