Blog

Les bonnes adresses

4 Bouillons parisiens à (re)découvrir

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
4 Bouillons parisiens à (re)découvrir
Photo : Petit Bouillon Pharamond

La tendance bouillon est à la conquête de Paris ! Ces restaurants populaires sont en train de vivre une vraie renaissance dans la capitale et font rage parmi les bobo-gourmands parisiens, prêts à faire la queue pour déguster des œufs mayo à moins de 2 euros.

Le concept de « bouillon » vit le jour et se développa à Paris dans le XIX siècle, en proposant une cuisine de tradition, simple et accessible. Si certains de ces établissements sont là depuis toujours, d’autres viennent d’ouvrir… ou d’être ressuscités.

Petit tour d’horizon des bouillons parisiens où aller pour manger sans se ruiner et pour revivre l’atmosphère du Paris de la Belle Époque.

Les Bouillon Chartier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Chartier (@bouillonchartier) in data:

On commence par un grand classique : le Bouillon Chartier est une vraie institution parisienne située dans la rue du Faubourg Montmartre. Ouvert depuis 1896, avec sa merveilleuse salle au décor Art Nouveau, son service ultra rapide et ses petits plats à prix imbattables, il est entré dans le cœur des parisiens et des touristes qui y viennent pour respirer l’atmosphère du Paris d’antan. 

Depuis février 2019, le Bouillon Chartier s'est dédoublé, en ouvrant une deuxième adresse sur la rive gauche qui propose la même carte du restaurant du Faubourg Montmartre.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Chartier (@bouillonchartier) in data:

Une carte vaste et riche en classiques de la cuisine française, allant de l’œuf mayo, aux escargots (servies par 6, ça va sans dire), à la tête de veau sauce gribiche, pour finir avec un chou chantilly, une dame blanche meringuée ou un baba au rhum.

Le Bouillon Chartier
7, rue du Faubourg-Montmartre, Paris 9ème
56 Boulevard du Montparnasse, Paris 6ème
Web  

Petit Bouillon Pharamond

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Le Petit Bouillon Pharamond (@lepetitbouillonpharamond) in data:

Où manger à Chatelet pour moins de 20 euros ? Niché en plein cœur du quartier bouillonnant des halles, le Petit Bouillon Pharamond a vu le jour en mai 2019, en donnant nouvelle vie à l’ancien restaurant Pharamond, fondé en 1832. Une salle sublime pleine de boiseries, de détails art déco originaux et de grands miroirs pour un établissement inscrit au titre des Monument Historiques, où de célébrités comme Oscar Wilde, François Mitterrand et Ernest Hemingway étaient des habitués.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Le Petit Bouillon Pharamond (@lepetitbouillonpharamond) in data:

Le duo derrière les bistrots asiatiques John Weng a donné une nouvelle vie ce cadre exceptionnel, en proposant une carte bien riche en style néo-bouillon aux prix doux. On peut y déguster des plats traditionnels à base de produits de qualité : des œufs mimosa au pâté en croûte pour l’entrée, du bœuf bourguignon à la brandade de haddock en plat, de la tarte tatin à la brioche perdue caramel beurre salé en dessert.

On y va sans réserver, et quand le soleil pointe son nez, on peut même profiter des tables en terrasse. L’établissement propose également des salles privatisables au deuxième étage, des véritables petits écrins en style Belle Epoque, où partager des repas intimes dans une atmosphère qui nous rappelle une époque révolue.

Le Petit Bouillon Pharamond
24 rue de la Grande Truanderie, Paris 1er
Web  

Le Bouillon Pigalle

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Bouillonpigalle (@bouillonpigalle) in data:

Cela fait désormais presque deux ans que les frères Moussie (les mêmes de Jeanette, l’Hôtel Providence, la Brasserie Barbès et Le Mansart) ont remis au gout du jour cet établissement datant de la Belle Epoque situé en plein boulevard de Clichy, dans le 18ème. Depuis son ouverture, tous les soirs il y a la queue devant le Bouillon Pigalle, parce que (ça va sans dire) l’établissement ne prend pas de réservations.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Bouillonpigalle (@bouillonpigalle) in data:

Deux étages, 200 couverts en salle, des banquettes rouges, et une terrasse chauffée de 100 couverts avec vue sur Pigalle. Au menu, le meilleur œuf mayo du monde 2019 à moins de 2 euros (1,90 € précisément), et plein d’autres classiques préparés “dans la lignée de ses ancêtres” : poireaux vinaigrette, saucisse purée, brandade de morue, tête de veau, chou chantilly, etc.  

Bonne nouvelle : un deuxième Bouillon va voir le jour dans le quartier de République en 2020.

Le Bouillon Pigalle
22 boulevard de Clichy, Paris 18
Web 

Le Bouillon Julien

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Bouillon Julien (@bouillonjulienparis) in data:

Au milieu du Faubourg Saint Denis où se multiplient les nouvelles ouvertures branchées et bobo, le Bouillon Julien résiste depuis 1906. Dans ce restaurant on respire le vieux Paris du début du XIXème siècle, grâce au cadre Art Nouveau exceptionnel, fruit du travail des plus grands artistes de leur époque. L’établissement a été rénové en 2018, tout en respectant le style original du restaurant.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un post condiviso da Bouillon Julien (@bouillonjulienparis) in data:

Ici, tout est beau, bon, pas cher : voilà la devise du restaurant, respectée par une carte variée et populaire, basée sur un excellent rapport qualité prix. En entrée, à part les grands classiques, on peut même choisir entre un Gazpacho andalou et une Salade de quinoa Bio équitable et crevettes roses. En plat, on peut tenter le mythique Bouillon Julien (Bouillon de bœuf, pâte fregola, macreuse de bœuf, gingembre, citronnelle) et, pour finir, un choux chantilly bien régressif.

Ici les réservations sont possibles, directement sur le site du restaurant.

Le Bouillon Julien
16 rue du Faubourg Saint-Denis, Paris 10ème
Web  

Savez-vous où bruncher à Paris pour moins de 20 euros ? La réponse c’est par ici !

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags