Blog

Les bonnes adresses

Restaurants Gastronomiques : Où manger dans un Musée?

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Restaurants Gastronomiques : Où manger dans un Musée?
Photo @Didier Lefevre / La Terasse du Mini Palais - Grand Palais - Paris

Si la clientèle des restaurants est de plus en plus exigeante, pourquoi ne pas la satisfaire en associant aux plaisirs gourmands, quelques nourritures spirituelles ? A contrario, pourquoi ne pas offrir aux fins gourmets, un cadre artistique et historique unique ?

Déjà à la fin des années 90, le musée Guggenheim de Bilbao faisait appel au chef Josean Alija. De cette union, devait naître le restaurant Nerua, qui décrochait en 2012 une étoile Michelin. A New York, c’est le célébrissime Moma, qui pour premier a offert son jardin jonché de sculptures, à une clientèle de gourmets et d'esthètes. Partout en Italie, il est également possible de manger dans un musée. Une façon pour ses espaces culturels de se différencier, tout en développant des ressources supplémentaires.

Quand gastronomie et art se marient. Voilà 5 musées où allier le plaisir des yeux à celui du palais.

Paris - Le Grand Palais
Assisté de Stéphane d’Aboville, le chef triplement étoilé Eric Fréchon, est à la tête du restaurant du Musée du Grand Palais de Paris. Dans un cadre inspiré d’un atelier d’artiste, le Mini Palais propose tous les jours de 10h à 2h du matin, aussi bien des planches de charcuterie que des plats plus sophistiqués comme le ris de veau en croûte de comté. Les collectionneurs qui fréquentent la Foire Internationale d’Art Contemporain (FIAC), tout comme la clientèle de quartier, pourront y déjeuner à partir de 28 euros et profiter de la terrasse aux colonnes impériales, entièrement recouverte d’une mosaïque, d’où l’on entrevoit le Petit Palais.
Où ? avenue Winston Churchill à Paris ( 8è arrondissement)
Web

Lens - Le Louvre
Un chef local également pour l’annexe du plus musée le plus visité au monde, le Louvre Lens avec Marc Meurin, deux étoiles Michelin « Je suis né à Lens. J'ai toujours cru au projet ». Fidèle aux habitudes du chef L’Atelier de Marc Meurin, propose dans un cadre très contemporain une carte courte et resserrée autour des produits régionaux, comme la betterave ou les endives. Le menu à 32 euros la semaine passe à 38 euros le week-end.
Où ?  Rue Paul Bert à Lens
Web

Le Café Bras, une architecture ultra-contemporaine dans le prolongement du Musée Soulages - ©Cédric Méravilles

Lyon - Le Musée des Confluences
Au tout récent Musée des Confluences de Lyon qui propose des expositions autour des civilisations du monde, ce sont le traiteur lyonnais Jean-Paul Pignol et le chef doublement étoilé Guy Lassausaie que l’on retrouve en cuisine. Au Comptoir Gourmand, vous pourrez manger sur le pouce, alors que la Brasserie des Confluences vous attend pour un déjeuner à partir de 30 euros et de 40 euros en soirée. La Maison Pignol assure par ailleurs l’activité évènementielle.
Où ? 86 Quai Perrache à Lyon (2è arrondissement)
Web

Marseille - Le MuCem
Dans la cité phocéenne, c’est un enfant du pays qui offre le plaisir de la gastronomie aux visiteurs du nouveau MuCem (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée). Gérald Passédat, 3 étoiles Michelin, y propose plusieurs espaces de restauration (un restaurant panoramique, des kiosques pour le grignotage, un café pour une cuisine populaire), une école de cuisine et un potager méditerranéen. Avec son vaisseau-amiral, Le Môle Passédat, il se fait porte-parole de la cuisine gastronomique méditerranéenne.
Où ? 1, esplanade du J4 à Marseille
Web

Rodez - Le Musée Soulages
Dans la commune de Rodez en région Midi Pyrénées, le Musée Soulages abrite le Café Bras imaginé par un autre homme de la région : Michel Bras. Côté comptoir, le chef triplement étoilé propose une carte inspirée de l’Aveyron, où il est possible de manger du matin à l’heure du thé. Côté Restaurant, Michel Bras est resté dans la spontanéité avec une carte du moment composée d'un menu unique à 31 euros (déjeuner). Ouverture en soirée seulement le vendredi et le samedi en juillet et août.
Où ? Jardin du Foirail à Rodez
Web

Tags