Blog

News et tendances

Albertine le dernier hommage de Gérald Passédat à la Cuisine méditerranéenne

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Albertine le dernier hommage de Gérald Passédat à la Cuisine méditerranéenne

Le porte-parole de la cuisine méditerranéenne, Gérald Passédat vient d’ouvrir un nouvel établissement. Après Le Petit-Nice (3 étoiles Michelin) repris de son père en 1985, Le Môle Passédat situé dans le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, et sa version bistro La Table, l’enfant du pays, inconditionnel de la Méditerranée et de ses richesses s’installe de nouveau en bord de mer - plus précisément dans les docks de Marseille - en ouvrant cette fois un restaurant intimiste et abordable : Albertine.

Avec Albertine, Gérald Passédat rend hommage à sa mère qui en portait le prénom, mais aussi à son grand-père qui travaillait dans les docks de Marseille. Né dans une famille d’artiste et de cuisiniers, le chef qui a fait ses classes au Bristol, au Crillon, chez les Frères Troisgros et Michel Guérard veut rendre la gastronomie abordable tout en sublimant les produits de son terroir.

Chez Albertine, il a donc fait le choix d’une cuisine simple, une cuisine du soleil revisitée avec des ingrédients bios en provenance de producteurs locaux. Vous pourrez ainsi déguster dans un cadre provençal des spécialités locales telles que la poutargue ou des poissons de ligne, mais aussi des plats à base de viande, contrairement au Petit Nice, tout en continuant à favoriser les légumes.

Et qui dit cuisine méditerranéenne, dit une cuisine sans beurre et sans crème. L’huile d’olive est donc un ingrédient phare des préparations proposées au menu. Un produit que sa mère en bonne italienne, aurait d’ailleurs fait connaître à Jean Troisgros et Georges Blanc !

Quoi ? Albertine
Où ? Docks Village rue des Docks Entree D à Marseille

Tags