Blog

News et tendances

La consommation de pain en France est encore à la baisse

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
La consommation de pain en France est encore à la baisse

La consommation de pain en France ne cesse de diminuer. « En 2015, chaque Français a mangé 120 grammes de pain par jour, soit 9 grammes de moins » qu'en 2014, explique Bernard Valluis, président délégué de l'Association nationale de la meunerie française (ANMF). Cela représente une baisse de 30 grammes par rapport à 2003 et une quantité trois fois inférieure qu'en 1950.

Pourquoi les Français consomment de moins en moins de pain ?

Plusieurs facteurs expliquent cette baisse de la consommation de pain en France. Le premier : la hausse des régimes alimentaires qui bannissent le pain, comme le « sans gluten ». De plus, les Français prennent de moins en moins de temps pour le petit-déjeuner, un moment pourtant propice à la consommation de pain. Enfin, la hausse du prix de la baguette, qui a augmenté de 24 % en dix ans, est sûrement la troisième raison de cette chute de la consommation.

Ce produit est pourtant l'un des aliments phares de la gastronomie nationale, le pays célébrant chaque année la meilleure baguette de France – qui cette année est bretonne.

Des professionnels inquiets

Outre la baisse de consommation des Français, les professionnels de la meunerie s'inquiètent également de la hausse des importations de farines étrangères, notamment d'Allemagne. « Nous assistons à une concurrence déloyale intra-européenne, souligne Lionel Deloingce, président de l'ANMF. La taxe sur la farine grève les producteurs nationaux. Son montant entre 62 et 64 millions d'euros représente la moitié de notre excédent brut d'exploitation. Comment voulez-vous que l'on lutte à armes égales avec nos voisins d'Outre Rhin dont les exportations ont doublé ces dernières années », interroge le responsable.

Pour faire face, l'ANMF a réclamé la suppression de cette taxe auprès des pouvoirs publics. L'association se concentre également sur les nouvelles attentes des consommateurs pour améliorer son chiffre d'affaires. « La farine bio est un bon exemple, souligne Bernard Valluis. Cela représente 1,8% du marché de la farine en France, un marché en croissance de 12% en 2015 ». La farine riche en fibres est un autre exemple.

Cependant, cette période de l'Euro de football devrait profiter quelques semaines à la consommation de pain en France, les boulangers vendant généralement plus de snacking et de sandwichs - comme le célèbre jambon/beurre - durant ces périodes.

Et pour ne rien gaspiller, pensez à recycler votre pain rassis !

Tags