Blog

News et tendances

Keita Yuge est le nouveau champion du monde des pâtes

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Keita Yuge est le nouveau champion du monde des pâtes

Ce fut une compétition pleine d'émotions ! Le chef japonais Keita Yuge a remporté le titre de Master of Pasta 2019 au Barilla Pasta World Championship, qui s’est tenu au Pavillon Cambon à Paris, ces 10 et 11 octobre.

Capitale mondiale des pâtes pour deux jours, la ville lumière a célébré l’ingrédient le plus iconique de la cuisine italienne : pour la première fois après huit éditions, le célèbre championnat du monde des pâtes organisé par Barilla s’est déroulé ailleurs qu’en Italie, dans le cadre des célébrations pour les 50 ans de Barilla France.

Pendant deux jours riches en émotions, surprises et dégustations, quatorze chefs venus du monde entier se sont défiés à coups de spaghetti, fusilli, penne etc., afin de remporter le titre de champion du monde des pâtes et de prouver que, malgré leur origine italienne, elles sont un ingrédient universel qui s’adapte à mille réinterprétations différentes. Et même plus : qu’elles peuvent devenir une œuvre d’art.

L’Art des pâtes

L’art a toujours fait partie de l’ADN Barilla. Pendant deux jours, le Pavillon Cambon, situé en plein cœur de la capitale, a été transformé en « temple de la pasta » : une galerie d’art éphémère conçue par l’artiste italienne Olimpia Zagnoli, qui y a créé une sublime fusion d’art, musique, au centre duquel les live-cookings se sont défilés sous les yeux de foodies, influenceurs, passionnés d’art… et de pâtes !

Inspirés par la thématique de cette année, « L’art des pâtes », chacun des chefs en concours a préparé un plat signature, un « Chef d’œuvre » qui a montré comment le savoir-faire culinaire et la créativité permettent d’élever ce produit du quotidien au rang d’œuvre d’art.

Trois défis à base de pâtes

Pendant les deux jours de la compétition, les chefs participants se sont défiés à travers trois épreuves culinaires, évaluées par un jury d’exception : Davide Oldani, chef italien étoilé du restaurant D'O à Milan et ambassadeur Barilla, Simone Zanoni, chef du restaurant Le George à Paris, la cheffe Amandine Chaignot, qui va bientôt d’ouvrir le restaurant Pouliche à Paris, après avoir été Executive Chef du Rosewood Hotel à Londres. A leurs côtés, pour juger l’esthétique des plats, Ashley Alexander, photographe australienne, et Paola Navone, architecte et designer italienne de renommée internationale.

La manifestation a eu deux hôtes d’exception : Stéphane Rotenberg, célèbre présentateur d’émissions culinaires, et Lorenzo Cogo, jeune chef italien étoilé du restaurant El Coq à Vicence (Italie).

Le premier jour, les 14 chefs ont présenté leur « Chef d’ouvre », le plat signature spécialement conçu pour cette édition du concours. A la fin de la première journée, le jury a sélectionné 8 chefs qui ont eu accès à la deuxième phase du concours, « La Toile Blanche » : les chefs ont été invités à préparer une recette combinant créativité et bien-être, en cuisinant les gammes de pâtes Barilla Better For You.

A la fin de la deuxième épreuve, seulement ... chefs ont eu accès à la dernière phase de la compétition, « La Grande Finale », qui les a vus réinterpréter leur plat signature, en le sublimant par une touche inattendue et en prenant en compte les remarques du jury lors la première épreuve.

Amandine et les pâtes

Que se passe-t-il quand une grande cheffe française comme Amandine Chaignot se met aux pâtes ? La cheffe, bien célèbre pour sa cuisine française fraîche et spontanée, a été protagoniste d’un show-cooking riche en sourires, aux côtés de Lorenzo Cogo.

"Je considère les pâtes comme une toile que chaque chef peut utiliser de différentes manières." Bien à l’aise derrière les fourneaux, elle a choisi pour son plat les Lasagnette Collezione Gourmet, servies avec des langustines, des œufs de brochets fumés et des pousses acidulées. Le secret de son plat ? Les citrons caviar d’Australie, pour cette touche d’acidité... tellement convoitée par Davide Oldani ! 

And the winner is…

Le plat Penne Gorgonzola Profumo Giapponese de Keita Yuge, a permis au chef japonais de devenir le Master of Pasta 2019, en succédant à Carolina Diaz, première femme à remporter le titre en 2018, avec sa version d’un grand classique de la gastronomie italienne, les « spaghetti al pomodoro ».

Le jeune chef japonais, grand passionné de cuisine italienne, a développé sa culture culinaire grâce à de nombreuses expériences dans plusieurs restaurants à Paris (Guy Savoy) Tokyo (Chez Inno), Osaka (Quintocanto) et récemment à Yokohama (Salone 2007). Et c'est justement à Paris, lorsqu'il travaillait au restaurant Guy Savoyque Keita Yuge a découvert les pates : il les a trouvé tellement "mignonnes", qu'en rentrant au Japon il a décidé d'apprendre l'art de la pasta à l'italienne.

Keita Yuge a conquis le jury avec son plat signature qui met ensemble le savoir faire culinaire japonais et la culture gastronomique italienne, tout en respectant les ingrédients et en créant un puissant équilibre de saveurs. Ce plat a la particularité d'associer des ingrédients typiquement italiens, tels que penne et le fromage Gorgonzola, avec des produits venus du Japon, comme le saké, le sansho et le yuzu. Sans oublier le goût iodée des huitres, capables de donner une touche « umami » au plat. Une vraie œuvre d’art culinaire préparée en 35 minutes !

> Si vous aimez les pâtes et la cuisine italienne, découvrez notre sélection de recettes pour cuisiner comme en Italie.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags