Blog

News et tendances

La choucroute d'Alsace obtient son IGP au niveau européen

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
La choucroute d'Alsace obtient son IGP au niveau européen

Après le citron de Menton en 2015, c'est au tour d'une spécialité alsacienne d'obtenir son IGP (Indication géographique protégée) : la choucroute.

Ce mardi 3 juillet, le plat emblématique de l'Est de la France a obtenu cette reconnaissance au niveau européen, concrétisant un combat engagé il y a vingt ans. "Cela a été très long parce qu'il y avait une certaine confusion entre le chou lui-même et le plat garni", explique Anne Sander, eurodéputée alsacienne Les Républicains, à Reuters. Selon elle, cette reconnaissance IGP devrait permettre de "mieux valoriser le produit", qui avait déjà obtenu l'IGP national en 2012.

Issue d’un mode de conservation originaire de Chine, la choucroute alsacienne se caractérise, selon son cahier des charges, « par des lanières fines et longues de couleur blanche à jaune clair ». Elle est « peu acide et peu sucrée » et procède d’une fermentation naturelle de choux râpés additionnés de sel, à l’exception de tout autre additif.

Elle se déguste traditionnellement avec de la charcuterie, mais peut également s'accompagner de poisson ou être servie en salade.

Découvrez également le combat de Dominique Anract pour l'inscription de la baguette au Patrimoine immatériel de l'Unesco.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook !

Tags