Blog

News et tendances

Christelle Brua quitte Le Pré Catelan pour rejoindre le Palais de l'Elysée

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Christelle Brua quitte Le Pré Catelan pour rejoindre le Palais de l'Elysée
Photo Stéphane de Bourgies

La nouvelle risque d'en surprendre plus d'un. Après seize années de collaboration, Christelle Brua quittera cet été la direction de la pâtisserie du Pré Catelan, restaurant triplement étoilé niché au coeur du Bois de Boulogne. La talentueuse pâtissière, connue entre autres pour sa pomme en sucre soufflé, s'en va rejoindre le Palais de l'Elysée.

Le duo, très lié, a tenu à annoncer ce départ lui-même sur Instagram. Christelle Brua en a profité pour faire une belle déclaration d'amitié au chef Frédéric Anton :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Même si aujourd’hui nos chemins professionnels se séparent , nous ne serons jamais loin l un de l autre ... une page se tourne certes , mais d autres vont s écrire Frédéric tu n as pas été seulement mon chef pendant ces 16 ans au Pré Catelan , mais mon mentor , ma moitié , mon complice , mon meilleur ami et celui sur qui j ai toujours pu compter . Si aujourd’hui je suis à ce niveau c est que tu m as transmis jour après jour ton savoir faire et ton goût pour l excellence . Ensemble nous avons décroché les étoiles et j en suis tellement fière si tu savais Frédéric je te souhaite le meilleur pour la Tour Eiffel , je sais que tu lui décrochera les étoiles qu elle mérite . Nous avons formé un magnifique duo pendant toutes ces années , merci d être ce que tu es ❤️ Ce n est pas sans émotion que je te quitte , ta présence me manquera mais je sais qu aucune distance ne nous séparera.... @fredericanton @leprecatelanrestaurant

Une publication partagée par Christelle Brua (@christellebrua) le

Frédéric Anton a lui aussi tenu à exprimer toute son amitié à son complice de toujours : "Notre vie professionnelle se sépare aujourd’hui mais nous serons toujours l’un à côté de l’autre. Demain Christelle va conquérir la plus belle maison de France, le Palais de l’Elysée, et moi la plus belle dame de France, la Tour Eiffel, au restaurant Le Jules Verne. J’aurai le cœur gros de la voir partir demain, je vais sûrement la chercher autour de moi pendant un bon moment. Mais je suis heureux pour la suite de nos vies professionnelles. Et merde on a pas mal réussi ensemble !"

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags