Blog

News et tendances

Cyril Lignac devrait ouvrir une trattoria en lieu et place de son restaurant étoilé

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Cyril Lignac devrait ouvrir une trattoria en lieu et place de son restaurant étoilé

Courant juin, le monde de la gastronomie apprenait avec surprise que Cyril Lignac s'apprêtait à fermer Le Quinzième, son établissement étoilé parisien. Depuis, beaucoup de rumeurs ont circulé quant à la future utilisation des lieux. Le suspens semble clos puisque le site Atabula révèle que le restaurant devrait se transformer en trattoria d'ici début 2020. Une offre bien lointaine du menu gastronomique proposé jusqu'alors mais qui fait sens, puisque Cyril Lignac connait bien la cuisine italienne. Le chef a d'ailleurs récemment tourné le premier épisode d'une nouvelle émission culinaire en compagnie de Jean-François Piège à Naples.

Dans une interview consacrée au journal Le Monde en juin dernier, Cyril Lignac expliquait son choix : "Je l’ai ouvert il y a quinze ans, j’ai l’impression aujourd’hui de ne plus avancer, d’avoir lu ma dernière page du livre. Et je m’interroge : est-ce que les gens ont encore envie d’un restaurant gastronomique ? Ces temps-ci, je vends plus de grands crus dans mes enseignes sans étoiles qu’au Quinzième, je vois que certains restaurants trois étoiles ferment le midi et que les palaces comme le Prince de Galles, le Crillon ou le Lutetia semblent avoir renoncé aux tables étoilées." D'après Cyril Lignac, Le Quinzième n'était plus "en phase avec la société d'aujourd'hui" et l'évolution du métier de restaurateur. Le chef rappellait d'ailleurs qu'un restaurant gastronomique demande "un personnel nombreux, des produits qui coûtent chers, et donc des menus très chers", affirmant qu'il n'a "plus envie d'être dans ce système de classement" du Guide Michelin. "Je veux m'en libérer, parce qu'à qu’à partir du moment où le Michelin te distingue, tu n’es plus chez toi : tu fais la cuisine pour les inspecteurs. Tu as peur de perdre ton étoile, tu en veux une deuxième. Et ça, ça ne me convient plus."

Un discours de plus en plus courant qui rappelle celui de Sébastien Bras qui avait décidé l'an dernier non pas de fermer son établissement mais de rendre ses étoiles au Guide Michelin "afin d'avoir l'esprit libre pour continuer sereinement, sans tension."

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags