Blog

News et tendances

Bonne bouffe et solidarité au Grand Fooding S.Pellegrino 2016 !

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Bonne bouffe et solidarité au Grand Fooding S.Pellegrino 2016 !
Photo Mathilde Bourge

Après « Cook it cool » en 2014 et « Tous au bistrot » en novembre 2015, Le Fooding s'engage à nouveau en créant l'événement « Plats de Résistance », en partenariat avec S.Pellegrino.

Aujourd'hui, samedi 24 septembre, le guide dénicheur de bonnes tables a réuni plus de 1.000 personnes à La Générale, dans le 11e arrondissement de Paris. C'est dans cette coopérative artistique, politique et sociale que Le Fooding a invité 10 chefs venus du monde entier à cuisiner pour les gourmets. Tous ont été choisis pour leur talent mais aussi pour leur engagement envers des causes humanitaires comme Regina Tchelly, venue du Brésil et qui se bat au quotidien contre le gaspillage alimentaire en éduquant les habitants des favelas. Ce samedi, elle a décidé de concocter des Tartelettes de banane, cacao et noix du Brésil pour les invités du Grand Fooding.

M'sem marocain au boeuf épicé, yaourt aux herbes de Jessamyn Rodriguez. Crédit : Mathilde Bourge

Sur le stand voisin, nous faisons également la rencontre de Jessamyn Rodriguez. En préparant une assiette de M'sem marocain au bœuf épicé et yaourt aux herbes, elle nous explique avoir créé une « école » à New York pour former les immigrés à la boulangerie. A ses côtés se tient d'ailleurs l'une de ses élèves venue d'Haïti et visiblement heureuse du chemin parcouru.

Plus loin, nous trouvons aussi Kamal Mouzawak. Ce chef, très connu au Liban, est le premier à avoir créé un marché de petits producteurs à Beyrouth. Ce samedi, c'est avec le sourire qu'il sert aux affamés un délicieux Manakish et un taboulé bien frais.

Pour Franck Baranger (Le Pantruche et Le Caillebotte à Paris), qui propose son Petit légume farci, citron et parmesan, Plats de Résistance est « l'occasion de sortir de sa cuisine et de montrer aux gens que les chefs sont capables de bien plus, comme contribuer à des actions sociales fortes ». Le jeune chef, qui collabore régulièrement avec le Secours Populaire, explique que son plat est le seul servi directement à table  car « c'est un plat de partage. C'est d'ailleurs le plat que j'ai servi lors de ma première mission au Secours populaire. »

Si tous ces chefs ont accepté l'invitation du Fooding et de S.Pellegrino, c'est parce que sur chaque entrée vendue aujourd'hui à 40 euros, 5 euros seront reversés à l'association SOS Méditerranée, qui porte assistance aux personne en détresse sur mer.

Alors, avec tous ces petits plats, Le Fooding espère que ses convives « boufferont le monde et brandiront leur fourchette » en signe de solidarité !

Retrouvez FineDiningLovers sur Facebook !

Tags