Blog

News et tendances

L'imprimante 3D alimentaire débarque chez un chef étoilé

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
L'imprimante 3D alimentaire débarque chez un chef étoilé

Le progrès technologique s'invite jusque dans les cuisines des chefs étoilés. Paco Perez, primé de nombreuses fois par le Guide Michelin, s'est entiché d'une imprimante 3D alimentaire. Le chef du restaurant Enoteca de l'hôtel Arts Barcelona a présenté cette nouvelle technique à la BBC et prouvé que cette machine peut aider les cuisiniers à réaliser de véritables œuvres d'art.

Ainsi, Paco Perez a créé une assiette où trône une purée de fruits de mer, présentée sous forme de feuille au design délicat et soigné. Un dessin impossible à obtenir à main levée sans y passer des heures. « C'est très intéressant de voir que la technologie contribue à la gastronomie. La créativité est façonnée parce que la technologie peut le faire », explique-t-il à la BBC.

Une fois cette feuille de purée dessinée par l'imprimante, Paco Perez y ajoute sa touche personnelle avec un peu de caviar, des oursins de mer, une sauce hollandaise et une émulsion de carotte.

Ce travail d'orfèvre n'aurait pas été possible sans Foodini, l'imprimante 3D alimentaire fabriquée en Catalogne (Espagne). Grâce à cette machine, le chef ou le pâtissier n'a qu'à insérer ses produits frais et déjà préparés sous forme de pâte, purée ou autre, et programmer son design à l'aide d'un écran tactile. L'imprimante peut également être contrôlée via ordinateur ou tablette avec une connexion wi-fi.

Reste à savoir si d'autres chefs, notamment en France, se laisseront conquérir par ce robot qui coûte près de 1.000 euros.

Francisco Migoya et son château de Versailles en 3D

En juillet dernier, le chef pâtissier américain Francisco Migoya avait déjà bluffé le monde de la gastronomie en présentant sa version du Château de Versailles en sucre.

Un travail méticuleux qui avait demandé près de 6 heures de réalisation pour un résultat de haute voltige.

 

Tags