Blog

News et tendances

L’intelligence artificielle peut-elle changer notre façon de manger ?

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
L’intelligence artificielle peut-elle changer notre façon de manger ?

La société Sony espère que la recherche sur l’intelligence artificielle menée par sa nouvelle filiale Sony AI produise de nouveaux robots assistants capables de préparer des repas pour les personnes âgées. Cette recherche pourrait transformer aussi plus globalement notre façon de manger, à la maison comme au restaurant.

Le futur de la nourriture

Dans une vidéo publiée par la société, on nous montre comment les chercheurs envisagent le futur de la nourriture. Les assistants robotiques préparent le repas dans une cuisine, en permettant aux personnes âgées d’accueillir leurs invités et de s’occuper d’autres activités. Des "bras robotiques" servent le repas, les mets sont préparés, cuisinée et servis par des robots.

Cela pourrait nous paraître invraisemblable, mais la société croit que le futur de la cuisine et de la nourriture est dans « les mains » des robots. Cela permettra aux personnes de se « libérer » de cette tâche et de se concentrer davantage sur les relations humaines. La société, nommée Sony AI aura des bureaux au Japon, aux Etats Unis et en Europe et lancera aussi des projets de gaming et détection sensorielle et « gastronomie ».

En 2018, la société Sony a déjà apporté des progrès dans le monde de la gastronomie en lançant un partenariat avec la Carnegie Mellon University pour travailler sur l’intelligence artificielle et la recherche en robotique. Au moment de la signature de l’accord, ils affirmèrent que « l’engagement dans les domaines de la recherche et du développement » viseraient une vraie optimisation de la préparation, de la cuisson et de la livraison des mets, afin de changer les habitudes alimentaires des gens, leur façon de cuisiner et de manger.

La gastronomie comme champ d'expérimentation

« Le secteur de la food demande une étude des structures moléculaires des aliments. Grace à l’intelligence artificielle et à ses capacités analytiques, on peut créer vraiment quelque chose d’innovant » a affirmé Shinichi Tobe, le porte-parole de Sony. « Une étude qui concerne le goût mais aussi l’arôme. A travers les technologies de détection, on pourra par exemple créer de nouveaux plats qui puissent satisfaire de façon inédite le sens du goût humain ». On considère la gastronomie comme un champ d’expérimentation optimale de l’intelligence artificielle, qui promet des potentialités commerciales pour l’industrie alimentaire. Cette année IBM a collaboré avec la société McCormick pour utiliser l’intelligence artificielle dans le développement d'arômes et de produits alimentaires.

« Certains types de cuissons pourraient être améliorées grâce à la robotique. Je parle, par exemple, du contrôle de la température, du temps de cuisson d’un aliment, ou du calcul exacte de la zone sur laquelle appliquer la chaleur pour une cuisson parfaite » a conclu Shinichi Tobe.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags