Blog

News et tendances

Maison Pic : Le retour aux sources de la Chef étoilée

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Maison Pic : Le retour aux sources de la Chef étoilée
Photo Serge Chapuis

Anne-Sophie Pic ne s’arrête donc jamais ! Après avoir été marraine de la Fête de la Gastronomie en 2015, avoir lancé sa gamme de thé et son concept Chef cuisine, voilà que la Chef étoilée vient d’ouvrir son nouveau restaurant à Valence : André.

Une histoire de famille depuis 4 générations

Un nouveau restaurant pas tout à fait, mais une nouvelle idéntité pour son adresse de Valence, le 7. Le célèbre restaurant s’appelle désormais André, histoires de cuisine par Anne-Sophie Pic, ou plus simplement André, en hommage à son grand père. C’est lui, André Pic, venu à l’époque depuis son Ardèche natale s’installer sur la Nationale 7, avenue Victor Hugo à Valence, qui fut le premier de la lignée à obtenir trois étoiles. Nous sommes en 1934 et André Pic reconduit l'exploit en 1936.  A l'époque trois noms font la gastronomie française : Dumaine, Point et Pic. Puis, ce sera autour du père, Jacques Pic, de décrocher les 3 étoiles en 1973. Chez les Pic, la cuisine n'est pas réservée qu'aux hommes. Sophie, son arrière grand-mère, avait aussi déjà choisi faire de la cuisine son métier.

Mais le changement est bien plus profond que le seul nom. Les tables en ardoises ont fait place au bois et les murs sont recouverts de photos de famille. Une décoration des années 30 particulièrement soignée où le moindre détail a été pensé : des petites lampes en laiton, des abats-jours en céramique, des miroirs vieillis. Pendant la fermeture de l'établissement cet hiver pour travaux, la Chef avait ouvert un restaurant éphémère Le Pic Blanc.

Tout frais, tout neuf, le nouveau restaurant de Anne-Sophie Pic, André, a ouvert ses portes ce 31 mars autour d’une nouvelle carte composée des recettes de famille.

Les recettes de la famille Pic

  La Mosaïque de rouget et foie gras selon Jacques Pic.

Fin 2015, Anne-Sophie Pic avait annoncé ce retour aux sources, à un moment où elle atteint une forme de maturité. Dans son restaurant André, histoires de cuisine, elle propose des recettes inventées par son grand père et retrouvées dans les notes manuscrites de son père Jacques, qu’elle a parfois du réadapter. Vous pourrez ainsi découvrir le Boudin Richelieu, un classique de sa cuisine, mais aussi sa Bisque d'écrevisses ou encore son Poulet grillé à la diable. De son père, Anne-Sophie Pic a repris notamment la Mosaïque de rouget et foie gras. Sur la carte à chaque plat sa petite histoire, tel un livre ouvert. On peut y lire par exemple au sujet de cette dernière recette : "Jacques Pic a été l’un des premiers dans les années 70 à associer la terre et la mer avec ce plat très élégant, très graphique. Un plat très évocateur d’enfance pour Anne-Sophie qui lui a apporté la valeur bouillabaisse, très chère à son père également."

Dans une interview vidéo accordée au journal Le Dauphiné, la Chef étoilée déclare : " J’avais très envie de retrouver dans la maison l’identité de ma famille, mon cheminement à travers les relations gastronomiques, l’histoire de mon grand-père et de mon père et les plats que je chéris, que je connais très bien."

Et pour compléter ce portrait de famille, Anne-Sophie Pic propose également certaines de ses premières recettes élaborées il y a 20 ans. Menu à partir de 32 euros.

(Crédits photos  : Serge Chapuis)

Tags