Blog

News et tendances

Massimo Bottura ouvre un restaurant anti-gaspillage à Rio

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Massimo Bottura ouvre un restaurant anti-gaspillage à Rio
Photo ANGELO DAL BÓ

Il l'avait annoncé lors de la cérémonie des World's 50 Best en juin dernier. C'est désormais chose faite. Il y a quelques jours, Massimo Bottura a inauguré son Refettorio Gastromotiva à Rio de Janeiro, un établissement où les chefs du monde entier cuisinent les produits cédés par des entreprises de restauration du Parc et du Village olympique.

L'initiative, soutenue par S.Pellegrino et imaginée par le chef italien, le brésilien David Hertz, fondateur de l'ONG Gastromotiva et la journaliste Alexandra Forbes, a pour but de lutter contre le gaspillage alimentaire tout en venant en aide aux plus démunis.

« Nous avons l'occasion à travers ce projet, qui est culturel et non de bienfaisance, de lutter contre le gâchis d'aliments », a expliqué Massimo Bottura. « Si nous changeons notre manière de penser, nous pouvons donner naissance à une nouvelle tradition. »

De grands chefs internationaux

Le restaurant, ouvert dans le quartier Lapa au centre de Rio, accueille chaque soir des personnes en situation de vulnérabilité sociale ayant reçu une invitation de la part de l'ONG. Pendant toute la durée des Jeux Olympiques, des chefs de renommée internationale tels qu'Alain Ducasse, Claude Troisgros ou encore Alex Atala feront le déplacement pour cuisiner les aliments qui auraient dû finir à la poubelle.

Crédit : Angelo Dal Bo

Après les Jeux Olympiques et Paralympiques, l'établissement se transformera en une école de cuisine ouverte au public à l'heure du déjeuner. Là encore, le leitmotiv sera la solidarité puisqu'un repas acheté le midi permettra d'offrir un dîner à quelqu'un dans le besoin.

Pour le cofondateur du restaurant, David Hertz, « plus que donner à manger, l’objectif est d’éduquer les citoyens. Nous n’avions jamais travaillé sur le thème du gaspillage, et ça, c’est un héritage des JO, que nous allons laisser. La graine du projet a été le Refettorio Ambrosiano que Massimo Bottura a créé l’année dernière et qui a fonctionné pendant l’Expo Milan 2015, dans le même but. »

D'après le chef italien, d'autres projets similaires verront le jour en 2017 à Los Angeles, New York et Montréal.

Tags