Blog

News et tendances

Mauro Colagreco achète un terrain agricole de 5.400 m²

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Mauro Colagreco achète un terrain agricole de 5.400 m²

Dans un souci de locavorisme et de traçabilité absolue, de nombreux chefs ont fait le choix de cultiver leurs propres fruits et légumes pour fournir leurs restaurants. Mauro Colagreco, du restaurant triplement étoilé Mirazur à Menton, n'échappe pas à la règle. Si le chef a fait le choix d'avoir son propre potager depuis des années, l'Italo-Argentin étend ses terres en achetant un terrain agricole de 5.4000 m² en contrebas du village de Castillon. 

"C'est une chance d'avoir un tel personnage dans le village", a déclaré Olivier Chantreau, maire de Castillon, à Nice Matin. "Il a fallu mettre en place une servitude de passage sur les terrains communaux pour qu'il puisse avoir accès à son terrain privé."

"On va planter des arbres fruitiers et faire pousser quelques légumes", précise de son côté Mauro Colagreco. "On va aussi y mettre des poules et des ânes."

L'article ajoute que le chef a également signé un bail à ferme pour un terrain de 6.500m² situé au-dessus de la pépinière municipale à Menton. "Notre souhait est de tout faire en permaculture et bio", a ajouté Mauro Colagreco.

Le chef triplement étoilé n'est pas le seul à avoir fait le choix de cultiver son propre jardin. A Annecy, Laurent Petit a créé il y a plus d'un an son propre terrain en permaculture en contrebas de Clos des Sens. A Noirmoutier, Alexandre Couillon possède ses propres terres où poussent toutes sortes de légumes, fruits et plantes, et où sont même installés une dizaine de ruches pour fournir son restaurant La Marine. De son côté, Alain Passard possède des ses propres terres autour du Mans pour alimenter son restaurant parisien L'Arpège.

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags