Blog

News et tendances

Les chefs sont de plus en plus nombreux à se mobiliser pour nourrir les hôpitaux français

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Les chefs sont de plus en plus nombreux à se mobiliser pour nourrir les hôpitaux français

Cela ne vous aura sûrement pas échappé : depuis des jours voire des semaines, certains des plus grands chefs se mobilisent pour nourrir le personnel hospitalier à travers la France. L'idée a été relayée dès la fin du mois de mars par Guillaume Gomez, chef des cuisines du palais de l'Elysée et le journaliste culinaire Stéphane Méjanès. 

Rapidement, un collectif s'est organisé à Paris et sa petite couronne pour apporter un peu de réconfort et d'aide aux hôpitaux de l'AP-HP. L'opération, coordonnée par TipToque, permet à certains grossistes tels que Metro, Rungis ou encore Transgourmet, de fournir gratuitement les restaurateurs qui ont ainsi la matière première nécessaire à l'élaboration des plats.

Très vite, le mouvement s'est élargi à travers la France. Ainsi, on a pu voir Anne-Sophie Pic offrir 1.500 verrines aux soignants de l'hôpital de Valence ou encore Mauro Colagreco et ses équipes cuisiner 75 repas deux fois par semaine pour les soignants et sans-abris de Menton. "Comme le Président de la République l'a dit, on est en guerre. Chacun de son côté, on peut faire des actions. Nous, on sait faire à manger, donc il faut donner à manger à nos soldats : en ce moment, ce sont les soignants. C'est important que tout le monde participe à son niveau", a déclaré le chef triplement étoilé du Mirazur.

Depuis peu, le chef Christophe Hay a lui aussi mis la main à la pâte. Contraint de fermer ses trois établissements, le chef deux étoiles de La Maison d'à Côté à Montlivault cuisine désormais tous les mercredis et samedis auprès des EHPAD de sa région (autour de Chambord) pour apporter son aide et son savoir-faire aux personnes âgées et à leurs aides soignant, en collaboration avec le directeur Pierre Gouabault et son équipe. Tous les menus sont confectionnés à partir de produits bio fournis par les producteurs locaux. "Je suis très honoré de pouvoir apporter mon aide et contribuer à cette démarche solidaire", a réagi Christophe Hay. "Je mets tout mon coeur à cuisiner ici tel que je le fais dans mes cuisines."

Guillaume Sanchez, Alexia Duchêne, Taku Sekine... Les jeunes chefs parisiens contribuent eux aussi à adoucir autant que possible le quotidien du personnel hospitalier. Le chef de NE/SO avait d'ailleurs lancé un appel à ses confrères il y a quelques semaines pour rejoindre le mouvement. Depuis, d'autres jeunes chefs comme Maxime Bouttier leur ont emboîté le pas.

Même chose du côté de Florent Ladeyn. Le chef de L'Auberge du Vert Mont à Boeschepe va même plus loin dans son raisonnement puisqu'il propose deux fois par semaines des paniers et plats préparés aux habitants de Lille, vendus légèrement plus chers qu'au prix coûtant pour pouvoir financer des paniers et plats gratuits au personnel soignant du CHU de Lille. Florent Ladeyn livre lui même l'hôpital et appelle lui aussi les chefs lillois à le contacter pour récupérer la marchandise auprès des producteurs locaux et cuisiner à leur tour.

Bien sûr, cette liste est non-exhaustive et les chefs, tant ils sont nombreux, ne peuvent pas tous êtes cités. Nous tenions juste à les féliciter, les encourager pour les semaines à venir et inciter d'autres chefs à rejoindre le mouvement !

Tags