Blog

News et tendances

Participez à l’ouverture d’un restaurant 'extraordinaire'

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Participez à l’ouverture d’un restaurant 'extraordinaire'

En septembre 2019, le restaurant Le Reflet ouvrira un deuxième restaurant à Paris avec une équipe “extraordinaire” composée de bien huit employés porteurs de trisomie 21.

Le Reflet : un projet important 

Ce projet extraordinaire n’aurait pas commencé si Flore Lelièvre, la fondatrice du Reflet, n’avait pas eu un de ses frères, Cédric, porteur de trisomie 21. Son expérience personnelle l’a poussée à mobiliser plusieurs personnes afin de créer une association et de lancer le projet d’un restaurant social pouvant employer des personnes atteinte de cette maladie génétique.

Le but du projet ? Permettre une collaboration professionnelle entre travailleurs classiques et travailleurs en situation de handicaps physiques ou mentaux, au sein d’un cadre professionnel adapté à leurs besoins.

Depuis 2016, Le Reflet emploie à Nantes douze personnes, en salle et en cuisine, dont sept avec une trisomie 21, dans un lieu pensé et conçu pour le bien-être de tous.

Pourquoi Paris ?

Après trois ans, l’équipe du Reflet souhaite ouvrir une antenne à Paris, une ville qui donnerait une grande visibilité au projet et de sensibiliser le plus grand nombre aux problématiques d’intégration professionnelle des personnes porteuses d’handicaps.

L’idée est d’embaucher dans le nouveau restaurant parisien douze personnes dont huit porteuses de trisomie 21, qui travailleront en salle et cuisine.

Le local est désormais identifié : il se trouve dans le troisième arrondissemnt parisien, et ouvrira ses portes en septembre 2019. Toutefois, il nécessite de nombreuses adaptations afin de créer un lieu vraiment adapté à l’équipe du restaurant.

Pour cela, le Reflet a lancé une campagne de campagne de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank, en promettant des jolies contreparties aux personnes qui aideront le projet. A ce jour, 240% de l’objectif a été atteint, mais il reste encore du matériel professionnel à acquérir et une salle de repos à organiser.

Alors, vite : jusqu’au 22 juillet, vous pouvez encore participer à cette belle aventure humaine et gastronomique en faisant un don, c’est par ici ! 

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags