Blog

News et tendances

Les robots vont-ils bientôt remplacer les chefs en cuisine ?

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Les robots vont-ils bientôt remplacer les chefs en cuisine ?

L'innovation gagne de plus en plus de terrain en cuisine. Souvenez-vous : en octobre dernier, nous vous parlions de Pepper, un robot humanoïde capable de prodiguer des conseils oenologiques aux clients des supermarchés. Plus récemment, nous vous présentions également OneCook, le seul robot capable de réaliser tout seul un plat à partir d'une recette sélectionnée sur une application. Enfin, les gourmets ne sont pas sans savoir que l'imprimante 3D alimentaire commence à se faire une place de choix chez les chefs, très friands de cette nouvelle technologie.

Si ces innovations vous ont interpelé, vous serez sans doute bluffé par Moley, le premier robot humanoïde capable de réaliser seul une recette de A à Z.

Robot Moley : comment ça marche ?

Pour activer ce robot hors du commun, rien de plus simple : sélectionnez sur tablette la recette désirée et Moley s'occupe de tout. A l'aide de ses bras robotisés, il attrappera tout seul les casseroles et les ingrédients avant de couper, mélanger et cuire le tout. Une technologie qui va au-delà des robots-cuiseurs que tout le monde s'arrache ces dernières années.

Du plat le plus simple au plus complexe, Moley est capable de tout, même d'ajouter quelques motifs sur l'assiette comme le font les grands ches soucieux du dressage.

Comment est-ce possible ?

Pour que le robot ait la finesse et le geste d'un humain, chaque recette a déjà été réalisée par un vrai chef, dont les mouvements ont été enregistrés avant d'être reproduits par Moley.

A qui s'adresse le robot Moley ?

L'entreprise Moley Robotics, à l'origine du projet, estime que la commercialisation du robot se fera à partir de 2021 pour les particuliers, qui devront débourser la somme de 15.000 euros pour l'obtenir.

En revanche, les professionnels de la restauration devraient le tester bien avant, notamment les grandes chaînes de fast food, pour réduire les frais de personnel. Certains grands chefs pourraient également céder à la tentation pour garantir la reproduction exacte d'une recette à chaque service.

Un progrès technologique qui fera certainement grincer des dents les puristes, qui pensent que rien ne vaut la main et l'instinct d'un humain, mais également la profession qui se tue à former de nouveaux talents ayant leur propre identité...

Tags