Blog

News et tendances

TERRA MADRE GIOVANI – 2500 jeunes agriculteurs du monde entier à Milan

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
TERRA MADRE GIOVANI – 2500 jeunes agriculteurs du monde entier à Milan
Photo Les potagers SlowFood sur l'Expo universelle de Milan / Sophie Her

« Le système actuel de production alimentaire mondiale est souvent nuisible à la terre et aux populations de l’hémisphère sud et risque d’augmenter les inégalités et les effets collatéraux du changement climatique. C’est à nous les jeunes d’essayer de le changer » a déclaré le 30 septembre dernier Samson Kiiru Ngugi, un jeune agriculteur kenyan qui vient d'arriver à Milan et qui a travaillé dans son pays natal sur des projets pour lutter contre l'abandon des terres.

Terra Madre Giovani - We Feed the Planet est une initiative sans précédent, qui se déroulera quatre jours durant et qui réunira plus de 2.500 agriculteurs, pêcheurs, éleveurs, bergers, chefs et artisans du secteur de l’agroalimentaire de moins de quarante ans en provenance de 120 pays différents pour, ensemble, discuter de l'avenir de l'alimentation. Lancé par mouvement Slow Food, l’événement commencera ce soir à partir de 18h30.

« L’objectif de Terra Madre Giovani – We Feed the Planet est de montrer au monde entier que ceux qui nourrissent la planète sont déjà à l’œuvre. C’est celui qui sort au large avec son bateau de pêche, celui qui tire les lignes, celui travaille au four ou encore dans les pâturages avec ses troupeaux. Ce sont qui ont des idées très claires sur les dysfonctionnements du système actuel : la malnutrition, le gaspillage, l'exploitation du travail et la marchandisation de la nourriture. De l'Australie au Canada, dans les villages de la Cordillère des Andes aux oasis du désert du Sahara, tous les héros de l'avenir se réunissent sous le ciel de Milan et appartiennent à une même grande famille. Beaucoup d'histoires  individuelles très différentes mais un seul objectif commun : changer le système alimentaire », a expliqué Joris Lohman, président du Réseau des jeunes Slow Food.

L’évènement se tiendra dans l’espace polyvalent Superstudio Più de via Tortona 27 connu pour la Semaine du Design. Au programme, plus de 50 conférences thématiques, ateliers et séminaires en journée et le soir des évènements qui se tiendront en proximité, au Mercato Metropolitano, un marché éphémère le temps de l’Expo. L’ensemble des activités sera divisé en cinq grands thèmes:
1. Innovation - comment produirons-nous la nourriture à l’avenir ?
2. Équité - comment redistribuer le pouvoir dans le système mondial de façon uniforme ?
3. Patrimoine - comment pouvons-nous préserver notre patrimoine alimentaire ?
4. Communication - quelles sont les meilleures stratégies pour communiquer le changement ?
5. Les biens communs - comment pouvons-nous imaginer une nouvelle stratégie pour gérer le bien commun ?

Carlo Petrini, fondateur de SlowFood, le jour de l'inauguration du Pavillon SlowFood sur Expo à Milan.

Ce soir, à 18h30 la cérémonie d’ouverture sera célébrée par Carlo Petrini, fondateur du mouvement SlowFood en présence de Maurizio Martina, ministre italien de l'Agriculture. Les participants et les familles accueillantes partageront une Disco Soup, autrement dit une soupe produite avec les légumes invendus des marchés et des grandes surfaces et qui ne répondent plus au normes de vente sur le marché. L’économiste et écrivain Raj Patel cloturera la soirée avec une conférence

L’événement se clôturera mardi 6 octobre sur le site même de l’Exposition universelle à 11h30 où seront présentés les réponses concrètes pour nourrir la planète avec une longue marche colorée le long de l’axe principal, le Decumano.

«Nous sommes honorés d'accueillir les jeunes protagonistes de la production alimentaire mondiale, les représentants d'une nouvelle génération qui cherche à améliorer le système actuel » a déclaré l’adjoint au maire des Politiques sociales et de la Santé de la ville de Milan, Pierfrancesco Majorino. «S’occuper des conséquences du changement climatique, de la lutte contre la désertification et les inégalités passe aussi par des bonnes pratiques que les grandes villes peuvent mettre en œuvre en réseaux avec tous les acteurs du secteur tertiaire et de la « sahraing economy pour créer de nouveaux styles vie et de nouveaux modèles dhospitalité » .

Pour découvrir l’ensemble des évènements, consultez le programme en suivant ce lien.

Quand ? du 3 au 6 octobre 2015
Où ? A Milan
Combien ? Sur la base de dons au travers de la plateforme de crowdfunding

Tags