Blog

Point de vue

Dominique Crenn : « La Bretagne fait partie de mon ADN »

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Dominique Crenn : « La Bretagne fait partie de mon ADN »

Même si le chef Dominique Crenn habite aux Etats-Unis depuis 1998 et qu"elle s’est construit un univers culinaire en plein San Francisco avec l’ouverture du restaurant deux étoiles Michelin Atelier Crenn, sa Bretagne natale reste toujours en elle. « J’aime l’air marin, les produits de la mer encore vivants dans l’assiette, le rustique de la région, les joues rouges et les ongles noircis des fermiers qui travaillent dur. »

Le chef français sera l’invité du deuxième épisode de l’émission Culinary Journeys sur CNN International pour des itinéraires culinaires personnalisés (l’épisode précédent était consacré au chef italien Massimo Bottura en voyage à Londres pour rencontrer le chef Fergus Henderson).

Dominique Crenn s’envolera de San Francisco pour San Sebastián en Espagne, où elle explorera les saveurs et les traditions des environs, en compagnie de son amie Elena Arzak et de son père Juan Mari Arzak. Cependant, sa terre d’origine reste toujours dans son cœur. « La cuisine de ma mère et l’humilité de la Bretagne font partie de mon ADN et j’aime y retourner, comme un retour dans le passé, comme lorsque j’étais enfant. » FineDiningLovers lui a demandée :

Qu’est-ce que vous rapporterez de votre voyage en Espagne ?
En Espagne les gens vivent dans la joie, ils voient la vie de manière joyeuse : je veux vivre comme ça et raconter mon histoire comme eux. Il ne s’agit pas de satisfaction immédiate, il s’agit de vivre votre passion et d’avoir une vision et de faire ce que bon vous semble. Il y a une connexion avec les gens…L’important est de se rassembler, de parler à des inconnus, de comprendre leur histoire. Il ne s’agit pas de s’activer dans sa propre vie sans être concerné par les autres. J’aime cette mentalité, elle me rend plus humaine… c’est ce que je veux que ma vie devienne, je veux que les gens viennent chez moi pour se retrouver. Nous n’avons pas assez de convivialité dans le pays où j’habite, tout va trop vite, tout le monde se soucie de ce qu’il doit faire plutôt que de prendre le temps de s’arrêter sur ce qui compte.

Dominique Crenn et Elena Arzak parcourent les marchés locaux.

Si vous aviez un chèque en blanc pour l’itinéraire culinaire de vos rêves, où voudriez-vous aller ?
Au Japon, car je n’y suis jamais allée. C’est drôle parce que beaucoup de monde pense que j’ai une sensibilité propice à la cuisine japonaise mais je n’y suis jamais allée. J’admire la cuisine et la mentalité japonaises, pas seulement la cuisine mais la philosophie qui se trouve dans la gastronomie aussi. Ma destination de choix serait le Japon, donc s’il vous plait, pensez à moi si vous voulez m’y envoyer !

Quel est le moment fort de votre parcours professionnel ?
Avoir eu la chance de créer un établissement comme Atelier Crenn et de travailler avec l’équipe que j’ai. Je travaille avec le pâtissier Juan Contreras depuis 2006. Le point fort de mes journées est de pouvoir lui parler et partager mes difficultés, mon amour pour la beauté des choses et de continuer à faire ce qui me plait. Mon point fort est d’avoir eu cet homme à mes côtés durant toutes ces années et je voudrais l’en remercier.

Dominique Crenn sera l’invitée de Culinary Journeys sur CNN International, le 4 avril à 00:30 et en rediffusion à 21:30.

Tags