Blog

Point de vue

Guillaume Long : L’auteur de A boire et à Manger

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Guillaume Long : L’auteur de A boire et à Manger
Photo Editions Gallimard

Si Guillaume Long est connu, c’est pour son coup de crayon. Un coup de crayon bien particulier car depuis 2009, il marie avec humour cuisine et bande dessinée dans le blog gastronomique du site Le Monde.fr. Homme de bonne chère, il parle à FineDininglovers.fr de ses deux passions : le dessin et la cuisine.

En 2002, vous sortez de l'école des beaux-arts de Saint-Étienne et commencez à réaliser plusieurs livres de BD. Mais comment êtes-vous devenu illustrateur culinaire ?
A l’école des Beaux-Arts, je faisais de la BD un peu en cachette. Un jour une amie a envoyé mes planches à une maison d’édition…et j’ai été édité ! En fait je me destinais à faire de la vidéo. Et puis, j’ai toujours été attaché à la nourriture. Petit, je regardais ma mère cuisiner et dès lors j’ai toujours bien aimé manger, même quand j’étais étudiant. A l’époque, mes copains me demandaient souvent des recettes que j’illustrais toujours avec des schémas. Ils m’ont ensuite sollicité pour faire un livre. Voilà !

En début d’année, vous avez publié – toujours chez Gallimard - le 3ème tome de A boire et A manger, une BD à succès du même nom que votre blog. Le livre a été traduit en espagnol, en allemand et en italien. Comment percevez-vous la cuisine de ces trois pays ?
Mes livres étant traduits, j’ai eu la chance d’être invité dans ces trois pays, où j’ai été reçu comme si j’étais un ambassadeur de la gastronomie française. Mais je suis juste dessinateur. En fait, je me sens très proche de la cuisine italienne. Peut-être parce que j’ai plutôt une culture méditerranéenne, mais aussi parce que dans la cuisine italienne, on travaille avec des bons produits. Disons que je suis moins proche des deux autres cuisines !

Vous revenez d’ailleurs d’Italie où vous avez présenté votre livre à Florence, Milan et Turin dans le cadre d’un festival de littérature française, le Festival de Fiction Française. Si vous deviez illustrer les différences et les points communs entre la cuisine française et la cuisine italienne, que dessineriez-vous ?
Les cuisines française et italienne ont peu de points en commun selon moi. Elles sont plutôt très différentes. Il suffit pour cela de prendre le pain et le café. Autant je trouve que le pain français est bien meilleur. Autant je trouve que c’est le café italien qui est bien meilleur. Dans le Tome 1 de A boire et A Manger, j’avais d’ailleurs dessiné une planche, où de retour de Venise, je regrettais déjà le café italien et craignais retrouver le café français !

Depuis septembre 2015 vous collaborez avec Lyon Capitale en illustrant des restaurants de la ville. En quoi mettre en BD des recettes ou des situations est-il différent d’adresses de restaurants ?
J’illustre en effet des restaurants que j’aime bien. Plutôt des restaurants d’ailleurs que des bouchons que je trouve galvaudés. J’aime faire connaître mes bonnes adresses. Cette collaboration me permet de le faire car je me suis toujours interdit  de mentionner des restaurants dans mes livres car je veux qu’ils soient toujours d’actualité. Pour moi, dessiner des recettes ou des lieux ce n’est pas très différent car le dénominateur commun de mes dessins c’est mon imagination. Je brode !

Vous avez fait le choix d’ailleurs de vous installer dans la ville de Lyon, reconnue comme étant la cité de la gastronomie française. Auriez-vous des bonnes adresses à conseiller à nos lecteurs ?
Avec plaisir car la cuisine, pour moi, c’est échanger avec les gens. Je peux citer par exemple Le Bouillon Paradis, En mets fais ce qu'il te plaît, Le potager des halles et puis quand même un BON bouchon, Le Garet.

Votre blog est un succès. Vos livres aussi. Mais quel sera donc le prochain succès de Guillaume Long ?
Je travaille actuellement à un livre jeunesse : le 4ème tome de Tétine Man. Ce sera peut-être celui-ci. Mais je commence aussi à travailler au prochain tome de A boire et A manger qui s’appellera Le gâteau de ma mère, en référence au célèbre roman de Pagnol, Le château de ma mère. Il devrait sortir dans un an ou deux. Ce sera peut-être celui-là !

Tags