Blog

Point de vue

Jamie Oliver : "Le gaspillage alimentaire est dans ma tête à chaque recette"

par le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Jamie Oliver : "Le gaspillage alimentaire est dans ma tête à chaque recette"

Chaque année, 88 millions de tonnes de nourritures sont gaspillées en Europe, soit 173kg par personne. Si la plupart des consommateurs pensent que ce gaspillage est en majorité dû aux supermarchés, ils se trompent. En réalité, 53% du gaspillage alimentaire européen vient des foyers, qui oublient un plat cuisiné dans le frigo ou laissent pourrir des fruits et légumes sans même s'en rendre compte.

Aujourd'hui, de plus en plus de chefs prennent à coeur cette problématique, comme l'Italien Massimo Bottura et son Refettorio parisien qui cuisine les invendus des supermarchés pour les plus démunis. Récemment, le célèbre chef britannique Jamie Oliver a lui aussi mis la main à la pâte en s'associant à Hotpoint pour ouvrir The Fresh Thinking Café, un pop-up restaurant installé dans le quartier de Shoreditch, à Londres.

Dans ce lieu éphémère ouvert à tous les 10 et 11 octobre derniers, Jamie Oliver proposait des plats cuisinés à base de restes de grandes surfaces. Pain, légumes, fruits, herbes aromatiques... Tous ces produits destinés à être jetés ont trouvé une seconde vie dans les assiettes du chef britannique, résolument déterminé à "éduquer" le grand public pour diminuer ce fléau tant que possible.

Fine Dining Lovers a rencontré Jamie Oliver et en a profité pour lui demander quelques conseils.

Pouvez-vous nous en dire plus sur The Fresh Thinking Café ouvert par Hotpoint ?
Le but était de prouver au grand public que la plupart des aliments que l'on pense bons pour la poubelle peuvent encore être cuisinés. Pendant deux jours, on a proposé des plats simples à refaire à la maison à tous ceux qui se sont inscrits pour venir manger ici. A la fin du repas, chacun payait ce qu'il souhaitait, en fonction de ses moyens. Ces fonds ont ensuite été reversés à des associations qui luttent contre le gaspillage alimentaire.

La majorité du gaspillage alimentaire provient des foyers. Auriez-vous quelques conseils à donner à nos lecteurs pour moins gaspiller ?
La première chose est d'acheter la juste quantité de nourriture pour éviter au maximum d'en jeter. C'est parfois compliqué d'évaluer mais en faisant une liste de course, avec des recettes établies pour chaque repas, on diminue déjà le risque d'acheter en trop grosse quantité. Et si un plat est trop grand, il faut penser à le congeler avant qu'il ne soit plus bon.

Je pense qu'il faut aussi faire l'effort d'acheter des produits bruts comme la salade entière et pas celle vendue en sachet, qui pourrit beaucoup plus rapidement. 

Aussi, beaucoup de personnes font l'erreur d'ouvrir des sachets de viande ou de poisson alors qu'ils ne vont pas être consommés tout de suite. Pour les conserver plus longtemps - et ainsi éviter de les jeter sans même y avoir touché - il faut bien les garder enveloppés au frais.

Personne n'est parfait concernant le gaspillage alimentaire mais je pense qu'il est déjà très important d'éveiller les gens sur ce problème pour qu'ils s'en inquiètent. Personnellement, le gaspillage alimentaire est dans mon esprit tous les jours, dans toutes mes recettes.

Si, malgré ma bonne volonté, j'ai tout de même des aliments qui commencent à être passés de date, que puis-je faire ?
Il y a toujours une solution. Par exemple, on peut transformer le pain rassis en chapelure et en mettre sur des pâtes ou un gratin. Avec des herbes qui comment un peu à flétrir, on peut préparer un bon pesto avec un peu d'huile d'olive, des pignons de pain et du parmesan. On peut aussi congeler du piment et le râper ensuite pour l'ajouter à un plat... Ce sont des astuces simples que tout le monde peut appliquer.

A lire aussi : Comment recycler un reste de riz ?

Que pensez-vous des méthodes de conservation type pickles ou fermentation ?
J'ai constaté que ces méthodes revenaient à la mode et j'en suis très content. Il faut chérir les connaissances de nos grands-mères ! En plus, la fermentation est très bonne pour la santé.

Vous qui avez 5 enfants, comment les éduquez-vous contre le gaspillage alimentaire ? 
Disons qu'avec moi, la cuisine fait déjà partie de leur vie alors c'est certainement plus simple. Mais si j'avais un conseil, ce serait de montrer aux enfants que la cuisine est une arme formidable pour lutter contre le gaspillage mais qu'elle est aussi amusante. Chaque jour j'éduque mes enfants au goût en leur montrant différentes textures, en leur faisant découvrir l'amertume, l'acidité...

Je pense qu'il est aussi important de les emmener chez les paysans pour leur montrer comment on élève un poulet ou cultive une carotte. En les emmenant sur le terrain, ils vont poser plein de questions dont les réponses resteront gravées.

Enfin, quand j'ai le temps, je plante aussi quelques légumes et herbes aromatiques avec eux pour qu'ils prennent conscience du travail que cela représente. J'espère que mes efforts ne seront pas vains !

Suivez aussi FineDiningLovers sur Facebook 

Tags