Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Le guide d'Anna Chen pour manger à Toronto

anna chen

Sarah Kohler/Sara Marcin Skalij on Unsplash

Le guide d'Anna Chen pour manger à Toronto

La cheffe Anna Chen nous dévoile ses meilleures adresses à Toronto, de la street food au restaurant gastronomique.
14 Mai, 2024

La chef Anna Chen a ouvert l'Alma il y a cinq ans, et les récompenses n'ont cessé d'affluer depuis, avec une reconnaissance en tant que lauréate d'un Bib Gourmand dans le premier classement Michelin de Toronto en 2022. Née en Inde, Anna Chen a des influences variées et profondes, basées sur l'héritage de sa famille chinoise Hakka, ses racines à Calcultta, son expérience dans les cuisines françaises et italiennes à Toronto et à Londres - et son amour de la pâtisserie sous toutes ses formes.

Anna Chen donne une touche moderne à des plats chinois simples, en essayant de ne pas les compliquer à l'excès, dit-elle. N'utilisant que trois ou quatre ingrédients à la fois, elle et son équipe invitent les clients à venir pour une fête spéciale, qui pourrait commencer par ses beignets de tapioca au parmesan et se terminer par un sublime sorbet au chrysanthème, ou pour un bol de nouilles et de wontons pour un dîner en solitaire.

Anna Chen habite à trois rues de son restaurant, dans le quartier urbain de Bloordale, à Toronto, où elle vit depuis dix ans. Très occupée par son restaurant et son enfant de presque deux ans, elle aime toujours se rendre dans ses endroits préférés pour une soirée chic.

Pour une ambiance de quartier : Dotty's

dotty

« J'ai une place particulière dans mon cœur pour Jason Carter, qui était mon chef cuisinier lorsque je travaillais pour Susur Lee. Il était propriétaire du Dandylion, qui a fermé pendant la pandémie, mais il a maintenant ouvert le Dotty's. C'est un endroit décontracté, un peu comme un petit bar, et la nourriture y est très simple, mais excellente : cocktail de crevettes, œufs à la mayonnaise, cheeseburgers, calamars au sel et au poivre - il y en a pour tous les goûts. Ce n'est pas loin de chez moi, alors quand j'ai le temps, j'aime bien y aller les jours de congé pour manger un morceau et boire un verre ».

Pour des plats à emporter : Gaucho Pie Co.

gaucho and pie

"Je pense que leurs empanadas argentines sont incroyables. Elles ont toujours des saveurs différentes et ils sont tellement bonnes. Chaque fois que j'y vais, nous en prenons au moins une douzaine. C'est un endroit où l'on peut prendre des plats à emporter et où l'on trouve aussi des desserts."

Pour les meilleures pâtes faites maison : Famiglia Baldassare

« Je pense que Leo fait les meilleures pâtes de la ville. Il est très attentif à sa cuisine, dans tous les sens du terme. J'ai travaillé ici très brièvement avant d'ouvrir l'Alma, c'est donc très spécial pour moi ».
 

Pour une prestation haut de gamme : 20 Victoria

20 victoria

« Pour la gastronomie, j'aime beaucoup le 20 Victoria. C'est le genre d'endroit où l'on peut s'habiller un peu. Julie Hyde a un palais extraordinaire et elle change toujours le menu. Elle vient souvent à Alma, ce qui est agréable. Nous aimons découvrir les établissements des uns et des autres ».

Pour les gourmands : Barbershop Patisserie

"Il arrive que l'on manque de temps et que l'on veuille prendre quelque chose rapidement. Barbershop se trouve juste à côté de chez moi et c'est la pâtisserie la plus mignonne. Jill Barber en est la chef pâtissière et propriétaire et j'adore ses pâtisseries, qui ont toujours une petite note salée - elles ne sont jamais trop sucrées. Elle a ces bichons au citron qui sont une sorte de kouign amann avec du lemon curd. C'est très bon ! Et elle fait ce gâteau au chocolat très, très décadent, recouvert d'un glaçage au chocolat - je suis un bec sucré, alors dès que je peux, je vais chercher un gâteau."

Pour un gros morceau de viande : Barberian's Steakhouse

barberian steakhouse

« Barberian's est une institution à Toronto. Mon mari l'adore et, bien que je n'en sois pas aussi fan, j'aime bien y aller de temps en temps. Bien sûr, ils font un très bon steak ».

Pour des dim sum : The One

the one

« Nous emmenons souvent notre fils manger des dim sum. Chaque dimanche, nous rendons visite au père de mon mari à Richmond Hill et nous allons au restaurant The One. Il y a beaucoup de monde tout le temps, mais tout sort vite et est très bien fait. Nous adorons cela ».