Où manger sur la Côte d’Émeraude: tourisme gastronomique le long de la Côte d’Émeraude

restaurants côte d'émeraude

Crédit : Mathilde Bourge

Où manger sur la Côte d’Émeraude: tourisme gastronomique le long de la Côte d’Émeraude

Voici la sélection Fine Dining Lovers des meilleures adresses sur la Côte d’Émeraude. Découvrez notre Top !
14 Décembre, 2021

La Côte d’Émeraude est l'un des nombreux joyaux de la Bretagne. Baptisée ainsi en raison de la couleur vert émeraude de la mer, cette côte majestueuse s'étend de Cancale au Cap Fréhel, à cheval entre l’Ille-et-Vilaine et les Côtes d'Armor. Son eau, paisible l'été et déchaînée l'hiver, ses falaises abruptes et ses plages de sable fin en font l'endroit idéal pour faire du tourisme gastronomique entre terre et mer. Partons ensemble à la découverte de ce lieu unique qu'est la Côte d’Émeraude.

Breizh Café Cancale

D'après la légende, la galette de blé noir si chère à la Bretagne serait née de la maladresse d'une fermière qui aurait renversé de la bouillie de sarrasin sur un galet brûlant dans la cheminée. La galette étant le mets incontournable de la région, vous ne pourrez pas repartir d'une escapade sur la Côte d’Émeraude sans passer par la case « crêperie ». Les bonnes adresses ne manquent pas dans le coin, à commencer par le Breizh Café, qui dispose d'une adresse sur le port de Cancale, d'une autre plus confidentielle à Saint-Malo mais aussi depuis peu d'une culture de sarrasin à Saint-Coulomb, où il est également possible de dévorer une bonne galette-saucisse près des champs.

Le Comptoir du Breizh Café à Saint-Malo

La Ferme Breizh Café à Saint-Coulomb

Grain Noir à Saint-Malo

A Saint-Malo, faites également un tour du côté de Grain Noir, une crêperie intra-muros où les produits sont finement sourcés et les recettes bien travaillées.

Le Nessay à Saint-Briac

Le Nessay

Photo : Mathieu Delbreuve  

On poursuit cette sélection avec les bons restos de la côte, pour découvrir le talent des chefs qui subliment les produits du terroir dans une atmosphère décontractée.

L'un des plus jolis villages de la Côte d’Émeraude est sans conteste Saint-Briac-sur-Mer. Surnommé le « Saint-Tropez » de la Bretagne en tant que « repaire de stars », il n'en reste pas moins un endroit paisible, loin du tapage mondain du sud de la France, où il fait bon flâner le long de la mer ou dans les ruelles fleuries. Vous y découvrirez également de somptueuses demeures faites d'épais murs de granit et irez certainement vous balader du côté de la Pointe de la Garde-Guérin, promontoire rocheux culminant à 48 mètres d'altitude, d'où vous jouirez d'une vue étendue jusqu'au Cap Fréhel et Saint-Malo. A l'heure du déjeuner, du dîner ou même pour un verre ou un brunch, faites un tour du côté de l'Hôtel Le Nessay, sur la presqu'île du même nom. Vous y dégusterez une cuisine de qualité préparée par le chef Thomas Estrader dans un lieu unique entouré par la mer.

Les Sardines à la plage à Lancieux

A quelques kilomètres de là, à Lancieux, allez vous détendre chez Les Sardines à la Plage, une cabane de plage rénovée en point de restauration proposant une cuisine pratique et locale, à déguster les pieds (quasi) dans le sable.

Istrenn à Hirel

Si vous voguez du côté de Cancale, réservez une table chez Istrenn à Hirel, un petit restaurant en bord de route tenu par le jeune chef Kevin Dubois, formé entre autres par Régis Marcon et Jean Sulpice. L'adresse propose une cuisine accessible et gourmande, le tout à prix plus qu'abordable.

AR INIZ à Saint-Malo

AR INIZ à Saint-Malo

Photo : Julia Larrigue

Après avoir signé la carte du Paris-Brest à Rennes et du Moulin de Rosmadec* à Pont-Aven, Christian Le Squer signe aujourd'hui la carte de AR INIZ à Saint-Malo. L'hôtel, dotée d'une terrasse avec vue mer, a rouvert ses portes au mois de juin sous la direction de Yannick Herry, qui a notamment officié dans le groupe Mama Shelter à Paris mais aussi Los Angeles.

Côté restauration, Yannick Herry fait confiance au chef Yann Mikolajczak, ancien chef du Saint-Régis à Bora Bora, qui a concocté la carte avec la complicité du chef multi-étoilé Christian Le Squer. Fidèle à ses racines, il propose un voyage gustatif entre terre et mer. Ses créations originales s’inspirent des couleurs de la Côte d’Émeraude et de la richesse des produits locaux issus de la pêche ou du terroir. Une cuisine résolument créative et moderne à déguster en contemplant cette incroyable vue sur la mer.

Rustic is the New Chic à Dinan

Rustic is the New Chic à Dinan

On s'éloigne de la côte pour entrer un peu plus dans les terres, dans la jolie cité médiévale de Dinan. C'est ici que Laurent Favre-Mot, ancien pâtissier parisien, a installé son restaurant de street food méditerranéenne 

Cette ancienne boucherie, qui comprend à peine 20 couverts, a été repensée pour accueillir une cuisine ouverte derrière un comptoir et une salle au mobilier dépareillé. Côté pitance, on se régale d'assiettes bien balancées aux influences méditerranéennes, comme le houmous et halloumi grillé, la tête de chou-fleur rôti comme à Tel Aviv, les gnocchis aux courgettes fleurs et émulsion de lait ribot ou l'agneau servi comme un kebab avec une viande cuite pendant plusieurs heures jusqu'à devenir fondante, le tout sur un lit de yaourt grec bien épicé.

La Pâtisserie du Nessay à Saint-Briac

La Pâtisserie du Nessay à Saint-Briac

Photo : Tuserasbeau

On passe aux plaisirs sucrés avec quelques pâtisseries qui valent le détour.

A quelques mètres de l'hôtel Le Nessay se trouve la Pâtisserie du Nessay, tenue par le chef pâtissier Gaëtan Bourcin et son équipe. Au programme ? Une pâtisserie classique mais bien exécutée avec une pavlova vanille et fruits rouges, macaron au yuzu ou encore les financiers au bon goût d'enfance.

Les Thés d'Emma à Saint-Cast-le-Guildo

C'est au-dessus du port, dans une maison en pierre surplombant la baie de Saint-Cast, que vous trouverez Les Thés d'Emma. Ce salon de thé est une petite pépite pour tous les amateurs de thés exotiques, de pâtisseries fines et de confitures bien fruitées. Patrick et Joëlle, propriétaires de l'enseigne, aiment découvrir le monde. A chaque escale en Asie ou en Afrique, ils rapportent avec eux des thés épicés, doux et délicats pour ravir leur clientèle. "Nous rapportons également des épices de nos voyages pour imaginer des pâtisseries et des confitures", confie Joëlle. Dernière création en date : la Delicate India, une confiture parfumée aux saveurs indiennes, que l'on marie volontiers avec de délicieux scones faits maison par Emma, la fille du couple. "Elle s'accorde également très bien avec les volailles et le foie gras", précise Joëlle. La famille ramène également de ses voyages de la vaisselle et des bibelots pour décorer ce salon de thé aux allures anglaises rétro absolument charmant. Côté pâtisserie, Emma confectionne également des crêpes, des crumbles, des carrot cakes, des cheesecakes et des truffes dont les becs sucrés raffolent. Les plus gourmands commanderont sûrement le Thé Gourmand, servi avec un assortiment de 5 pâtisseries, à déguster en admirant la vue imprenable sur la baie, du port de Saint-Cast à la Grande Plage, avec Saint-Jacut-de-la-Mer à l'horizon.

Grain de Vanille à Cancale

Si la famille Roellinger est connue pour sa cuisine gastronomique à Saint-Méloir-des-Ondes, elle possède également deux pâtisseries installées à Cancale et Dinard. La première, Grain de Vanille, est un petit salon de thé où l'on peut s'installer et déguster, entre autres, un délicieux millefeuille, tandis que la seconde, Vent de Vanille, est un véritable repère pour les amateurs de glace, qui découvriront des parfums agrémentés des épices Roellinger.

Vent de Vanille à Dinard

Texture à Saint-Malo

On passe aux choses sérieuses avec des restaurants proposant une cuisine gastronomique. On commence par Texture, une très bonne adresse pour se restaurer à Saint-Malo intra-muros. Ici, le chef Kevin Lépine propose un menu unique au déjeuner pour seulement 20€, avec des plats aussi surprenants que bons comme ce thon blanc de ligne, sorbet criste-marine et pastèque façon umeboshi, ou encore le merlu, azuki et curry rouge. Au dîner, l'audace est également de mise avec des menus de 3 à 7 plats qui vous feront voyager à coup sûr.

Méson Chalut à Saint-Malo

Méson Chalut à Saint-Malo

Vincent et Natali Premorvan ont repris le restaurant historique Méson Chalut début 2020 avec la ferme intention de lui redonner ses lettres de noblesses. Ici, les poissons locaux sont mis en avant de la plus belle des manières, avec toujours une touche de modernité très personnelle. Pour ne rien gâcher, le service est des plus agréables dans ce restaurant situé au coeur d'intra-muros.

La Table Breizh Café à Cancale

Située au premier étage de la crêperie Breizh Café, La Table Breizh Café à Cancale est menée par un chef... japonais ! Fumio Kudaka, qui a fait ses classes auprès d'illustres chefs tels que Marc Veyrat, Michel Guérard ou encore Olivier Roellinger, est tombé amoureux de la France, et plus précisément de la Bretagne et ses produits d'exception.

Installé aux tables à la japonaise ou au comptoir - pour mieux admirer le maître à l'oeuvre - vous découvrirez une carte où les meilleurs produits du coin tels que le homard des îles Chausey, l'agneau du pays ou le sarrasin, sont sublimés par les techniques et épices japonaises. Ici, pas question de parler de "cuisine fusion", terme trop réducteur selon Fumio Kudaka, mais plutôt de mélange des genres pour arriver à un style unique. Le midi, laissez-vous séduire par une offre plus qu'abordable à 38 euros entrée/plat/dessert ou 48 euros pour un plat de plus. Au menu le jour de notre venue : un délicieux Homard des îles Chausey, pommes de terre, carottes des sables, avec un homard mi-cuit au goût presque fumé et à la texture parfaite, relevé par des épices et un filet d'huile de sésame. En dessert, le peps des zestes de yuzu ont égayé la pomme et le sarrasin bretons, le tout enrobé dans une croustillante feuille de brick, nappée d'une sauce anglaise réconfortante. Le soir, la carte s'étoffe avec un premier menu à 75 euros en 5 services, ou 135 euros en 8 services, qui peut être accompagné d'un accord de vins et sakés. Les gros plus ? Le service plus qu'accueillant et la vue imprenable sur la baie de Cancale.

Le Coquillage à Saint-Méloir-des-Ondes

Le Coquillage - Hugo Roellinger

Photo : Anne Claire Héraud

Impossible de conclure cette sélection sans parler du restaurant doublement étoilé Le Coquillage, tenu par Hugo Roellinger. Le trentenaire y propose une cuisine haut de gamme tournée vers les trésors de la mer et vient tout juste d'être élu Cuisinier de l'année par le Gault & Millau. Pour ne rien gâcher, le restaurant offre une vue imprenable sur la baie pour une atmosphère cosy mais spectaculaire.

Otonali à Saint-Malo

Otonali est le restaurant japonais du groupe Breizh Café. Cette table, inaugurée en 2017 rue de l'Orme, a déménagé sur le Quay Duguay-Trouin et propose une cuisine dans l'esprit des isakayas, ces restaurants de quartier japonais où "tout le monde se retrouve en toute simplicité". Aux commandes d'Otonali : le chef Yasu, ancien bras droit de la table étoilée de Fumio Kudaka. A chaque service, le Japonais propose des plats aux portions assez généreuses à partager avec les autres convives autour de la table, à accompagner d'un saké traditionnel ou encore d'un thé au sarrasin.