Blog

À boire et à manger

Bonnotte : découvrez la pomme de terre la plus chère au monde

par FDL le

Share
Facebook Twitter ShareAddThis
Bonnotte : découvrez la pomme de terre la plus chère au monde

Enrichie d'une nuance de citron, d'un arrière-goût salé et d'une vague note aromatique de noix, cette pomme de terre libère l'une des saveurs les plus délicates que le palais peut percevoir. Mais la saveur n'est pas la seule à rendre cet aliment si exceptionnel : la Bonnotte, une variété rare de pommes de terre, est cultivée sur une petite superficie de terrain de moins de cinquante mètres carrés, et récoltée à la main une seule semaine dans l'année.

Nous sommes sur l'Île de Noirmoutier, une île située au large des côtes françaises de l'Atlantique, dans la Baie de Biscaye pour être plus précis. Le secret de ce petit coin du monde peu connu, où ce rare tubercule est cultivé, réside dans son sol (légèrement sablé, il absorbe le parfum de l'océan et doit sa fertilisation aux nutriments et aux algues riches en sel).

Et c'est justement ce parfum océanique qui détermine ce prix exorbitant de 500 euros le kilo. Si vous estimez ce prix excessif, pensez à la manière dont ce légume est cultivé puis récolté. Évidemment la superficie limitée du terrain joue un très grand rôle (la Bonnotte occupe seulement 5 % des 550 hectares de terrain dédiés à l'agriculture), mais ce sont principalement les techniques de récolte qui déterminent ce prix si élevé. En effet, pour préserver sa qualité, sa fragilité et sa délicatesse, la Bonnotte doit être récoltée une par une, et rigoureusement à la main, généralement du 1er mai au 18 mai.

Pendant deux semaines, 2 500 ramasseurs de pommes de terre se réunissent à l'aube et travaillent jusqu'au coucher du soleil pour que les plus fins gourmets du monde puissent vanter la présence sur leurs tables de ces joyaux naturels, enfouis dans la terre. Ces tubercules dorés sont utilisés dans des recettes aussi diverses que les gâteaux, les soupes, les salades, les crèmes et les purées. Mais quelle que soit la recette qu'un chef décide de réaliser avec la Bonnotte, il est essentiel qu'elle ne soit pas pelée, car la peau de cette pomme de terre, qui est aussi importante que sa chair, préserve sa saveur succulente et son goût exceptionnel.

En effet, c'est la peau de la pomme de terre qui absorbe tous les arômes du terrain et de l'océan voisin, lui conférant cette saveur saline. Cependant, depuis quelques mois, la légendaire pomme de terre Bonnotte est confrontée à un adversaire plutôt menaçant : la chaîne de supermarchés britanniques Tesco, qui a commencé à commercialiser la Bonnotte à moins de 2,65 dollars par kilo. Comment est-ce possible ? Simple, un nouvel emplacement a été trouvé pour la cultiver à un prix inférieur.

Et de l'autre côté de la Manche, en territoire anglais, l'Île de Jersey offre un climat très semblable à celui de l'Île de Noirmoutier, avec un terrain qui ressemble également au terrain français. Sur l'Île de Jersey, la fertilisation est provoquée par l'accumulation des algues, avec la même quantité de sel marin. Alors, entre la France et la Grande-Bretagne, qui va remporter le face-à-face de la Bonnotte ? La version low cost vient d'apparaître sur le marché. Ce sont les gastronomes qui proclameront le vainqueur.

Tags