Japonaise

Japonaise
Japonaise

La cuisine japonaise a beaucoup gagné en popularité au cours des dernières décennies, devenant l'une des gastronomies les plus aimées et respectées au monde. Les chefs japonais privilégient la présentation et l'élégance de leurs plats, faisant de l'esthétique une véritable priorité. En Europe, on a parfois tendance à identifier la cuisine japonaise avec les spécialités de poisson cru, mais en réalité la gastronomie nippone va bien au delà des sushis et sashimi. C’est une tradition culinaire ancienne et extrêmement riche, qu’il vaut la peine de découvrir et savourer. Fine Dining Lovers vous emmène à la découverte des recettes japonaises traditionnelles que vous pourrez essayer de préparer à la maison en suivant nos astuces et conseils de réalisation.

Cuisine japonaise : saveurs et ingrédients

Pour découvrir la cuisine japonaise et l’apprécier véritablement, il est important de comprendre le concept de «umami», une saveur qui a été identifiée par un scientifique japonais comme un goût à part entière, qui s’ajoute aux autres saveurs : l’acide, le salé et le sucré. Dans la cuisine japonaise, l'umami peut provenir d’ingrédients comme la sauce de soja, la bonite (morceaux de thon séché et fermenté) ou le miso, fabriqué à partir de soja fermenté.

Traditionnellement, en partie en raison de son héritage bouddhiste, mais aussi en raison de son paysage insulaire densément peuplé, le Japon a toujours eu une cuisine principalement à base de poissons et crustacés. Dans le passé, les Japonais ne mangeaient que rarement de la viande. Ce n’est qu’à partir du 19e siècle que celle-ci est devenue à la mode dans la culture gastronomique japonaise, et de nombreux plats de viande influencés par l'occident, tels que les currys et le tonkatsu, ont été introduits dans le régime alimentaire de tous les jours.

Hors d’œuvre japonas : le tofu en croûte de sésame

Vous avez envie d’accueillir vos invités avec un apéritif léger mais savoureux ? Essayez le tofu en croûte de sésame, une recette japonaise simple à préparer et savoureuse. Après avoir mariné le tofu coupé en cubes, enfilez-les sur les brochettes et faites-les griller. Vous pourrez servir ces délicieuses brochettes 100% végétariennes avec une sauce, préparée à base de sauce soja, d'ail et de piment, que vous auriez fait mariner pendant une nuit. Pour une saveur japonaise encore plus authentique, vous pouvez aussi utiliser de la sauce tamari. Dont la saveur épicée contraste agréablement avec le goût doux et du tofu. Ces brochettes de tofu en croûte de sésame sont une mise en bouche parfaite, capable de mettre l'eau à la bouche à vos convives !

Entrée japonaise : les ailes de poulet marinées

Les ailes de poulet marinées sont une entrée japonaise traditionnelle, assez facile à préparer. Commencez par faire mariner le poulet pour une nuit. Le jour suivant, mettez les ailes de poulet sur un plat et passez-les au four, simple ! Assurez-vous simplement que la partie extérieure soit bien dorée et caramélisée, ce qui devrait arriver assez rapidement. Conseil de pro : mettez à table des bols supplémentaires pour que vos invités aient un endroit où mettre les os, et certains avec de l'eau tiède pour qu’ils puissent se nettoyer les doigts, comme au Japon !

Plats principaux japonais : le ramen 

Le ramen est une spécialité japonaise très populaire, que l'on peut désormais gouter dans le monde entier. Servi dans un grand bol, le ramen se compose d’un bouillon et de nouilles, dont les déclinaisons sont quasi infinies. Le ramen traditionnel se compose de cinq composants principaux : un bouillon à base de sauce de soja, miso et viande de porc, des nouilles de blé, un mix de légumes ou d’herbes variés, de la ciboule, des champignons noirs, un œuf mollet, et des algues nori séchées. Au Japon, chaque région dispose de sa propre recette, à base de nouilles ondulées de longueur et d’épaisseur variables. On vous propose de découvrir cette variante savoureuse et facile à préparer un Ramen de canard : chaud, riche et réconfortant, ce plat vous permettra de séduire vos convives en leur proposant un voyage dans les saveurs nippones.

Dessert : mochi au thé vert

Le mochi est une petite pâtisserie japonaise traditionnelle à base de riz gluant, de sucre et d'eau, généralement servie lors de la cérémonie du thé. Avec sa texture élastique, il peut avoir des différentes formes et être fourré avec de la pâte sucrée d’haricots rouges (azukis), ou avec d’autres ingrédients, selon les saisons et les envies.

Le matcha est une spécialité japonaise : il s’agit de feuilles de thé vert en poudre, intensément savoureuses. Il peut être utilisé pour faire du thé, en le dissolvant dans l’eau chaude, ou bien utilisés comme assaisonnement, pour ajouter une touche d’amertume végétale à un plat.

Cet ingrédient peut également être employé pour faire des délicieux mochi agréablement verts, qui seront excellents pour accompagner du café, du thé ou même un bon saké japonais.

Lire la suite

Recherchez une recette